Santé : La MS MEDIAS organise la première édition d’un diner-gala de la solidarité le 29 octobre prochain

0 576

La Mutuelle générale des agents de des médias privés de Côte d’Ivoire, en abrégé MS MEDIAS voit grand. La jeune mutuelle prépare activement un diner-gala prévu le 29 octobre 2022, du reste la première édition, avec un double objectif : célébrer les personnes morales ou physiques qui se sont distinguées, entre juin 2020 et juin 2022, dans le domaine de la solidarité et porter secours aux femmes porteuses de la fistule obstétricale.  En prélude à cet important rendez-vous, la cérémonie de lancement a eu lieu ce jeudi 30 juin 2022 dans un complexe hôtelier de la place. Premier à prendre la parole, Sindou Cissé a décliné les motivations de cette initiative. « Une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de la MS MEDIAS. C’est une recommandation de l’AG de la MS MEDIAS tenue en décembre dernier. Elle vise à apporter notre contribution à la solidarité nationale telle que annoncée par le Président de la République de parvenir à une Côte d’Ivoire solidaire » a-t-il situé les enjeux, non sans exprimer sa gratitude aux autorités ivoiriennes, surtout la tutelle et le ministre de la santé qui, dira-t-il, ne cessent d’apporter leur appui à la MS MEDIAS. Pour sa part, la commissaire générale dudit diner-gala a présenté succinctement le projet. Pour elle, la MS Médias vole au secours des femmes porteuses de la fistule obstétricale, jugée comme maladie de la honte. « Si j’avais la fistule obstétricale, ce pupitre serait inondé d’urine ou de matières fécales », a -t-elle décrit la maladie. Selon elle, elles sont au nombre de 250 chaque année à en souffrir. « Heureusement, dira-t-elle, la fistule obstétricale peut   être soignée ». Et d’ajouter : « c’est le but de cette collecte de ressources pour venir en aide aux femmes porteuses. la MS MEDIAS s’est donné pour mission de collecter 200 millions de Fcfa. » a-t-elle conclu. Le représentant du DG de la santé a salué l’initiative, non sans émettre le vœu que le partenariat avec la MS MEDIAS soit pérenne. Quant à la représentante du ministre de la communication, Agnès Kraidy, elle a rassuré la MS MEDIAS en ces termes : « le ministre vous félicite et vous encourage pour cette initiative, car elle aide à sauver des vies. C’est une célébration de l’information utile. Vous pouvez compter sur l’appui du ministre, non pas seulement institutionnelle, mais de tous genres. Il l’a déjà prouvé en mettant en place un appui financier aux journalistes séniors. Dr Kouadio Roger de l’hôpital mère-enfant a, pour sa part, diapos à l’appui, présenté à l’auditoire la maladie sous toutes ses facettes. Il a plaidé pour un financement domestique d’où son adhésion au projet de la MS MEDIAS.

Tché Bi Tché

Tbt552@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × un =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com