Santé/Aconda vs-ci en Côte d’Ivoire : Les festivités des 20 ans de l’ONG lancées

0 1 539

L’Ong Aconda vs-ci est créé le 26 janvier 2002 en Côte d’Ivoire. Cela fait aujourd’hui 20 ans que l’organisation non gouvernementale de la santé et de droit ivoirien exerce en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, les dirigeants de cette structure de la santé ont voulu marquer ce passage  par des  célébrations à travers plusieurs activités. L’information a été donnée  vendredi 28 octobre 2022 à Abidjan par son directeur exécutif des programmes, projet CDC, PEFFAR investigateur principal , Docteur Kanhon Serge et le président du conseil d’administration Messou Eugène chargé des recherches, UFR SM université Felix Houphouët Boigny d’Abidjan.  Selon le directeur exécutif de l’ONG ces célébrations se dérouleront essentiellement le 30 novembre 2022 au Centre de prise en charge, de recherches et de formation (CePReF), situé à proximité de l’hôpital général de Yopougon ATTIE, hôpital du jour de l’ONG puis le 2 décembre 2022 date de la célébration des 20 ans à l’espace LATRILE EVENTS aux II PLATEAUX. Ce jour sera marqué par la présentation des activités d’ACONDAVS-CI et les résultats de 2002 à 2022 puis des perspectives et des témoignages de PVVIII. Présentant l’ONG de façon globale, Docteur Kanhon Serge a indiqué que l’ONG a initié 10 projets durant ces 20 ans.   Aconda vis ci compte aujourd’hui 162 employés dont une partie travaille pour deux projets structurants et une autre travaille dans le centre de formation (un centre de prise en charge de vih). En ce qui concerne la technique d’approche de la population, Aconda a mis en place 5 bureaux sur le territoire ivoirien à savoir un bureau à Duékoué, à Bouaké, à Korhogo et un bureau à Bondoukou puis  un  bureau central  Angré. « Tous ces bureaux nous ont permis d’avoir des résultats significatifs », a-t-il souligné . Ainsi  l’Ong ACONDA a atteint 142% des cibles de dépistages de VIH sida  qui lui ont été fixées par ses partenaires de  2018 à 2022. Pour l’année fiscale l’Ong a réalisé  une performance de 144% de dépistage  pour les femmes enceintes   évaluées à 115%, les patients qui sont sous traitement ,on retient 81% et   la couverture de la charge virale est estimée à 99%. Pour le directeur exécutif cette couverture a permis d’avoir aussi 99 % des malades indétectable (c’est-à-dire les malades ne pouvant transmettre la maladie) soit à 90 % de couverture virale nationale. Après le directeur exécutif, c’est le PCA de l’Ong Dr Messou Eugène qui a présenté la genèse de l’organisation non gouvernementale à travers la constitution du programme d’accès au soin des populations ivoiriennes en passant par  la prise en charge de 2000 malades à 14000 malades  puis la mise en place  de 146 sites d’accueil et de prises en charges des malades. Aussi, en créant le premier logiciel de recueil de données à savoir le logifar. Il faut noter que le premier projet (cotrimo-ci) a été mené par feu le professeur MANLAN KASSI.

Horizontal custom

Renaud Djatchi 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

cinq × 5 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com