Régionales du 13 octobre : le Pdci en rang dispersé dans le Haut Sassandra

0 890

Les militants et militantes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) venus de Gadouan, de Daloa, de Bédiala, de Zaïbo, de Gboguhé et de Vavoua ont pris d’assaut l’axe routier Daloa-Bonon pour accueillir leur candidate Léopoldine Coffie Tiézan. C’était le 25 août passé à Gonaté. Au cours du meeting  que Léopoldine Coffie, la présidente du Réseau international  des Femmes pour les Actions Affirmatives (RIFAA) et l’ex-présidente de l’Union des Femmes du PDCI a animé dans la cour du chef de village de Gonaté, elle a dévoilé la source de sa ferme détermination et du maintien de sa candidature aux régionales. : « J’ai toujours combattu la discrimination ethnique, communautaire et de sexe. Je suis pour un Haut Sassandra rassemblé, uni afin d’engager dans la concorde, la fraternité, l’amour et la considération de chacun et chacune et le processus de développement. Ce n’est secret pour personne, la pauvreté s’étend autour de nous, les inégalités s’accentuent, les jeunes et femmes sont sans revenus et vivent en marge de la société. Des centaines de jeunes sans emplois ou au chômage s’interrogent et n’osent plus espérer. Je veux créer la richesse pour les femmes et les emplois pour des jeunes. J’ai commencé par le RIFAA dans la culture du riz dans toutes les sous-préfectures et une unité de transformation à Gonaté. J’entends continuer à servir le Haut Sassandra en ayant un budget. Je suis candidate aux régionales pour les intérêts de tous les habitants du Haut Sassandra. On peut demander aux investisseurs d’implanter des usines dans nos départements, j’en ai la possibilité. Je suis PDCI de naissance. Je n’ai jamais trahi mon parti. Je suis toujours soumise à tout ce que le président Bédié dit. Mais cette fois-ci, c’est la période électorale et chacun est libre d’exprimer son ambition politique. Nous allons évaluer le travail que chacun a fait sur le terrain pour consolider la position de son parti dans le Haut Sassandra. Je suis déterminée et j’ai confiance en mes camarades militants et militantes pour la victoire. La liste que je conduis est composée de conseillers de tous les partis politiques. Je ne suis contre personne. J’invite mes adversaires à une campagne avec courtoisie», a-t-elle souhaité. Un cadre PDCI sous l’anonymat a déclaré : «  personne ne peut nous empêcher de nous présenter aux régionales. C’est Tiézan Léopoldine qui nous a toujours réunis pour instruire des recommandations du Président Bédié. Nous sommes  avec elle pour donner la victoire au président Bédié au soir du 13 octobre ». Le PDCI va ainsi aux régionales en rang dispersé.

Joseph Gbeuly

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

treize − 11 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com