Horizontal custom

Nouvelle loi sur l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Adama Diawara convainc les députés

0 798

Les députés de la Commission recherche, de la science, de la technologie et de l’environnement ont adopté le mardi 06 décembre 2022 à l’Assemblée nationale la nouvelle loi relative à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation.

Horizontal custom

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Adama Diawara, devant les parlementaires, a soutenu dans son exposé des motifs que la nouvelle loi est un cadre juridique qui permet de relever un certain nombre de défis qui se pose au sous-secteur Enseignement supérieur et Recherche scientifique. « Notamment, l’interdépendance entre le couple Recherche et Innovation et sa matrice qui est l’Enseignement supérieur. Ensuite l’augmentation ou le renforcement de l’autonomie à la fois administrative et financière des structures de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’amélioration de leur système de gouvernance », a indiqué le ministre Diawara.

Poursuivant, il a également fait savoir que la nouvelle loi va permettre de résoudre les problèmes systémiques qui se posent au sous-secteur à savoir entre autres l’insuffisance de la capacité d’accueil dans le Supérieur public, le manque d’enseignants dans certaines spécialités, la faiblesse du rendement interne, la faiblesse du rendement externe, l’insuffisance du financement de l’Enseignement supérieur, des transferts sociaux, la faible valorisation économique des résultats de la recherche et le sous financement de la Recherche.

« Le présent projet de loi, grâce aux nombreuses réformes qu’il contient, entend apporter dans le fond, les réponses appropriées et durables aux problèmes de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en vue de leur permettre de jouer pleinement leurs rôles depuis l’acquisition des connaissances de compétences et de l’innovation au profit des besoins sociaux économiques et globaux », a-t-il déclaré.

 

Et d’ajouter que « le projet de loi renforce l’autonomie et améliore la gouvernance des établissements publics à caractère administratif, social, culturel et environnemental que constituent les structures de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation nommés établissements publics administratifs à caractère scientifique et technologique »

Cette loi va abroger ainsi la loi du 16 septembre 1995 modifiée par celle du 17 septembre 2015, qui, selon le ministre Adama Diawara, comporte deux insuffisances majeures. « Elle n’a pas pris en compte le volet recherche, elle n’a pu mettre en interdépendance le couple recherche, innovation et sa matrice Enseignement supérieur. Elle ne correspond plus aux enjeux et exigences aujourd’hui spécifiques à l’Enseignement supérieur, à la Recherche et à l’Innovation », a-t-il expliqué.

 

 

T.N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 − un =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com