Lutte contre l’échec scolaire : Une association ouvre le débat à l’ENS

0 513

Prendre une part  active dans  le développement actuel de l’éducation  en s’intéressant à tout le bénéfice  que peut en tirer notre système à travers l’éducation comparée et les échanges entre écoles, collèges, lycées  et établissements. Tel est l’objectif de l’Association d’éducation comparée et des échanges (Adece). Qui a procédé au lancement officiel de ses activités le jeudi 29 juillet 2021 à l’Ecole normale supérieure (Ens), à Cocody. En présence de partenaires et tutelle. A cette occasion, la présidente nationale de cette organisation pensante, Pr Céline Nobah,  chef de la section Svt de l’Ens, remerciant les institutions partenaires et la tutelle pour leur appui, a surtout exhorté chercheurs, enseignants-chercheurs, inspecteurs, encadreurs, associations, collectivités, parents d’élèves et étudiants, ayant mené des réflexions sur les rapports interculturels, l’internationalisation des problèmes éducatifs et le développement, à les rejoindre. Lors de sa conférence inaugurale, Pr Patricia Nébout Arkhurst, didacticienne, a donné quelques recettes pour lutter contre l’échec scolaire. «Les formateurs doivent être mieux outillés par la qualité du profil de celui qui enseigne, les conditions de travail doivent s’améliorer, les effectifs pléthoriques ne sont pas des conditions de travail. Il faut de plus en plus contextualiser nos contenus d’enseignement. Pr André Kamaté, représentant la ministre de l’Education nationale, a traduit le soutien et les encouragements de son département, avant de promettre d’accompagner l’Adece dans ses activités de promotion d’une éducation de qualité, afin de relever le niveau du système éducatif ivoirien.

 

Renaud Djatchi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-huit − 12 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com