Hommage à Seri Gouagnon : Le FPI rend un vibrant hommage à son illustre disparu

0 466

Le parti de Gbagbo a rendu un vibrant hommage à Seri Gouagnon, vice-président chargé de la justice, des libertés publiques et des Droits de l’homme, décédé le 10 mars 2020.  La cérémonie s’est déroulée le lundi 3 août 2020 au siège du FPI,  à la Riviera III, en présence de la famille du défunt,  du Secrétaire général du Parti Assoa Adou, des cadres du parti,  du président d’Eds Georges Ouégnin, des vices présidents et membres du secrétariat général, membres des structures spécialisées et des structures d’activités, ainsi que des militants et autres  sympathisants du parti. Cette cérémonie d’hommage a été ponctuée d’un piquet d’honneur. De nombreux artistes tels que le poète Djizo de Guiberoua, Dodo Lather et Bi Zoma Fabrice  ont rendu hommage à leur manière à cet illustre disparu par des poèmes et des danses qui ont agrémenté cette soirée.

Au chapitre des témoignages et hommages, le vice président Pr.  Gnagne Yadou, est monté au pupitre pour exprimer sa peine et le grand vide que son ami laisse dans son cœur. Cet  ami qu’il qualifie de loyal, honnête et fidèle aux convictions inébranlables,  vient de le quitter, le laissant avec le cœur lourd et chargé de douleur. Pour Mme Kethy Lanciné, chef de cabinet de feu Seri Gouagnon, cette disparition est « une catastrophe  bouleversante ». La réalité s’est présentée ‘’implacable’’ à elle.  Parler donc d’un illustre personnage au passé,  représente un difficile exerce pour cette dame effondrée par la disparition de son patron. Etreinte par la douleur, elle réussit tout de même à résumer le bilant de son chef : « Ta mission était de faire libérer et défendre tous les prisonniers politiques et de faire respecter les droits de l’homme en Côte d’Ivoire. Tu n’as pas chômé, tu as bossé. Tu es un bosseur dans l’âme camarade vice-président. Tes pairs ne diront pas le contraire… », Indique-t-elle. Puis, elle formule un vœu qu’elle adresse à son défunt patron. Le suppliant de ne pas oublier de veiller sur tous ceux qui l’ont aimé ici bas, les fidèles compagnons du président Laurent Gbagbo. Quant à Dr. Solou Lucien, ex-maire de Saioua, s’est exprimé au nom des cadres de sa région. « Il a été un homme politique rigoureux, loyal,  fidèle à ses convictions  à Laurent Gbagbo, ‘’son frère’’.  Il a mené la lutte dans l’endurance, la persévérance, la résistance. En même temps que le FPI perd un grand serviteur, notre département, voire notre région, le haut Sassandra perd un grand militant », a-t-il soutenu. Pour sa fille Seri  jeanne Grace, après le passage au  pupitre de  son oncle Bolou Bernard,  frère ainé de son défunt père, elle a appuyé les propos des intervenants pour mettre en exergue les qualités d’homme intègre que fut son défunt père. « J’ai entendu tous les témoignages de fidélité, de loyauté et d’homme de conviction qu’a été mon père. Cela ne m’étonne pas. Papa,  nous sommes fiers de toi », a-t-elle conclu. Le secrétaire général Assoa Adou est intervenu pour dire aux militants que le Président Gbagbo  est route pour Abidjan et qu’ils doivent garder la sérénité.

Assamangbri Paulin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

vingt + vingt =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com