Éducation nationale /Frais annexes dans les écoles ivoiriennes : La Fesci déloge les élèves à l’intérieur du pays

0 480

La menace de perturbation des écoles que faisait planer la Fédération Estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) sur la Côte d’Ivoire, vient d’être mise à exécution ce lundi 30 novembre 2020 dans la ville de Dimbokro dans la région de N’zi. Il fallait s’y attendre, la Fesci est entré en action ce lundi matin à Dimbokro dans le centre de la Côte d’Ivoire en délogeant de force les élèves de tous les établissements scolaire de la ville.

Selon des sources concordantes, des individus non identifiés ont fait irruption ce matin, après que les élèves aient terminé l’exécution de l’hymne nationale. Des coups de sifflets ont alors retenti pour mettre en branle les élèves.

La tension aidant, les enseignants ont à leur tour pris la poudre d’escampette. C’était le branle bas dans toutes les écoles de la ville.

Faut-il le noter, la Fesci a promis d’entrer en guerre contre les établissements scolaires qui appliquent le paiement des frais annexes aux élèves. Les jours à venir risquent d’être assez mouvementés pour les élèves et les parents d’élèves.

Nous avons encore en mémoire les événements d’avant les fêtes de Noël de l’année dernière qui ont mis les enfants en vacances précipitées.

Jean-Baptiste Essis

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × un =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com