Des centaines de Mauritaniens, pour la plupart des « haratines » (descendants d’esclaves), ont pris part dimanche à Nouakchott à deux marches simultanées pour protester contre « la pratique de l’esclavage en Mauritanie », théoriquement aboli dans le pays depuis 1981.

0 1 498

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × quatre =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com