Côte d’ivoire: L’Église Méthodiste Unie déplore la de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire

0 448

Le Bishop Benjamin Boni président de la conférence annuelle de l’Église Méthodiste Unie Côte d’Ivoire (EMUCI), entouré de ses plus proches collaborateurs tels que le secrétaire de la conférence, le très Révérend Isaac Bodje, le professeur Louis Aboua, président National des laïcs (EMUCI) et le très Révérend Esaïe Mye Surintendant de Yopougon, s’est adressé le jeudi 26 novembre 2020, à la population ivoirienne pour déplorer la dégradation du climat sociopolitique, les affrontements intercommunautaires et la cristallisation de la situation politique.

« L’Église Méthodiste Unie Côte d’Ivoire soucieuse de l’importance de la vie humaine, don de Dieu, soucieuse de la préservation des acquis démocratiques et du respect des droits de  l’homme  et en vertu de sa vocation de sentinelles condamne les nombreux actes de violence commis ces dernières semaines », a soutenu Bishop Benjamin Boni.

À cet effet, il interpelle la justice sur la nécessité de faire la lumière sur toutes les exactions, de manière à en dégager toutes les responsabilités. Invite avec insistance le chef de l’Etat à engager le dialogue inclusif avec toutes les parties en présence dit-il, car, aucun sacrifice n’étant de trop dans l’intérêt supérieur de l’Etat. L’Emuci demande au chef de l’Etat de prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité des biens et des personnes sur l’ensemble du territoire national.

Invite le chef de l’Etat à œuvrer pour la libération de tous les prisonniers politiques et militaires et le retour effectif des exilés, gage de l’unité des fils et filles de ce pays et de la vraie réconciliation. Invite Alassane Ouattara à prendre toutes les dispositions afin de prévenir les conflits interreligieux  et intercommunautaires. Invite les leaders religieux à promouvoir la vérité et l’apaisement dans leurs communautés, exhorte toute la population ivoirienne à la prière à la résilience, au pardon et à l’amour afin que Jésus- Christ répande sa paix dans nos cœurs et sur notre chère Côte d’Ivoire. Il convient de rappeler qu’à diverses occasions, L’Emuci a attiré l’attention de tous et singulièrement celle du chef de l’Etat, garant de la constitution sur le caractère sensible du climat sociopolitique, les germes d’une crise et la nécessité de poser des actes concrets pour la paix et la réconciliation.

Jean-Baptiste Essis

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

sept + 8 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com