Côte d’Ivoire : La Banque mondiale accorde un prêt de plus de 157 milliards de Fcfa

0 733

La Banque mondiale et la Côte d’Ivoire ont signé, le 21 avril 2018 à Washington, DC, trois accords de prêt de 295 millions de dollars (environ 157, 530 milliards de FCFA), en vue de soutenir la transformation de l’anacarde, la lutte contre l’érosion côtière et la mise en œuvre de la politique foncière rurale.

Les signatures sont intervenues dans le cadre des Réunions de Printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale qui ont eu lieu du 19 au 22 avril à Washington, DC. Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, et le Vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Makhtar Diop, ont présidé à la cérémonie de ces différentes signatures.

Le premier projet intitulé « Le projet Amélioration et mise en œuvre de la Politique foncière rurale (50 millions USD) vise à renforcer la capacité des institutions, à mettre en œuvre le Programme National de Sécurisation Foncière Rurale et à enregistrer les droits fonciers dans les zones rurales sélectionnées ».

Le second qui porte le nom « Le projet Investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (24,1 millions d’euros) a pour objectif d’aider à harmoniser la gestion des infrastructures et des ressources naturelles, afin d’accroître leur résilience au changement climatique, en général, et à l’érosion côtière et aux inondations, en particulier ».

Le troisième qui vise à améliorer la productivité, la qualité, ainsi qu’à soutenir la transformation locale est dénommé « Le projet Promotion de la compétitivité de la chaîne des valeurs de l’anacarde (236, 11 millions USD) ».

Josué Koffi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

onze + cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com