Burundi : la directrice générale de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, Nnenna Nwabufo, réitère le plein soutien de l’institution aux priorités opérationnelles du pays

354
Le président burundais Évariste Ndayishimiye a reçu en audience Nnenna Nwabufo, directrice générale du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est.

GITEGA, Burundi, 25 Mars 2024, /African Media Agency/-La directrice générale de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, Nnenna Nwabufo a achevé, le 21 mars 2024, une visite officielle de quatre jours au Burundi, où elle a échangé avec les plus hautes autorités du pays sur les principales interventions à venir de l’institution, en particulier dans le cadre du nouveau Document de stratégie pays (DSP 2024-2028).

Mme Nwabufo, qui est arrivée le 18 mars à Bujumbura, était accompagnée de plusieurs experts de la Banque. Durant sa mission de dialogue, elle s’est entretenue notamment avec le président Évariste Ndayishimiye, le Premier ministre et chef du gouvernement, Gervais Ndirakobuca, ainsi que le ministre des Finances, du Budget et de la Planification économique, Audace Niyonzima, qui est également gouverneur de la Banque africaine de développement pour le Burundi.

La mission de la directrice générale pour l’Afrique de l’Est intervient au moment où le Burundi vient de se doter d’une vision stratégique à long terme, articulée autour d’un plan national de développement pour une relance économique forte en vue de la transformation structurelle du pays.

Le ministre des Finances, du Budget et de la Planification économique, Audace Niyonzima, et la directrice générale du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, Nnenna Nwabufo.

Mme Nwabufo a réitéré la ferme volonté de la Banque d’appuyer les priorités opérationnelles du Burundi dans le cadre du nouveau DSP 2024-2028, en cours de préparation, en collaboration avec les autres partenaires du développement. Elle a assuré les autorités burundaises du soutien de la Banque au compact agricole, défini lors du Sommet Dakar 2 tenu en janvier 2023 au Sénégal, en indiquant que l’institution préparait actuellement un projet agricole transformateur en soutien au programme de modernisation de l’agriculture burundaise. Mme Nwabufo a précisé que la participation des autres partenaires du développement était indispensable à une mise en œuvre pleine et réussie du compact.

Mme Nwabufo s’est enquise des progrès réalisés dans la mise en œuvre du compact agricole visant à assurer la sécurité alimentaire des Burundais. Le compact agricole s’appuie sur le développement des chaînes de valeur agricoles pour une transformation profonde de l’agriculture de subsistance en une agriculture de marché destinée à nourrir les Burundais.

Les autorités du pays ont assuré la délégation du Groupe de la Banque de leur ferme volonté de conduire les politiques et les réformes nécessaires pour moderniser l’agriculture burundaise et d’en faire le socle d’une croissance économique forte et profitable à toute la population, y compris les plus vulnérables. Elles ont également exprimé leur gratitude à la directrice régionale pour l’accord de don relatif à la construction du chemin de fer, tant attendu par les Burundais, qui reliera la Tanzanie, le Burundi et la République démocratique du Congo. Les autorités burundaises ont également remercié la Banque pour son soutien aux projets agricoles et bien d’autres secteurs de la vie socioéconomique du pays.

(De g. à d.), Marcellin Ndong Ntah, économiste en chef de la Banque pour l’Afrique de l’Est ; Cigoho Sanginga, chef de la Division agricole à la Banque ; Pascal Yembiline, responsable du bureau pays de la Banque au Burundi et Nnenna Nwabufo, directrice générale du Groupe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, sont aux côtés du président burundais, Évariste Ndayishimiye, et Nteranya Sanginga, envoyé spécial du président du Groupe de la Banque africaine de développement.

Mme Nwabufo a assisté à l’atelier de restitution du Document de stratégie-pays (DSP 2019-2023) et d’échange sur les principaux domaines d’intervention pour l’agenda 2024-2028. Outre le ministre des Finances, sept ministres sectoriels (agriculture, infrastructures, transport et commerce, éducation, jeunesse, relations extérieures, technologies de l’information et de la communication) ainsi que des partenaires techniques et financiers du Burundi ont participé à cet atelier dirigé par le Premier ministre.

Gervais Ndirakobuca et Nnenna Nwabufo ont assisté aux cérémonies de signature de l’accord de don de 100 millions de dollars américains pour la réalisation de la phase 2 du Projet ferroviaire conjoint Tanzanie-Burundi-RD Congo (section Tanzanie-Burundi), entre le gouvernement du Burundi représenté par le ministre des Finances, du Budget et de la Planification économique, Audace Niyonzima, et le responsable du bureau pays de la Banque au Burundi, Pascal Yembiline. Les travaux de construction du chemin de fer débuteront avant la fin de l’année.

Au cours de son séjour, Mme Nnenna Nwabufo a aussi rendu une visite de courtoisie à la Première dame burundaise, Angélique Ndayishimiye, lauréate 2023 du Prix des Nations unies en matière de population. Elle l’a encouragée pour son implication dans l’amélioration des conditions de vie des populations burundaises à travers ses initiatives dans les domaines de la santé et de l’éducation, notamment la promotion d’une cantine scolaire de qualité.

Distribué par  African Media Agency (AMA) pour la Banque Africaine de Développement.

The post Burundi : la directrice générale de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, Nnenna Nwabufo, réitère le plein soutien de l’institution aux priorités opérationnelles du pays appeared first on African Media Agency.

Les commentaires sont fermés.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com