Atteinte à la liberté de la presse : Un journaliste ivoirien écroué à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan

0 28 972

Dans un communiqué , le  Syndicat National des Professionnels de la Presse de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI) a annoncé  samedi 15 octobre 2022 « que  le journaliste  Hamed Kassambara, correspondant de presse, Directeur de Radio Poufiré FM Ferkessédougou ( radio locale   à l’extrême Nord du pays)  et membre du Bureau Exécutif National dudit syndicat, gardé à vue depuis le lundi 10 octobre 2022 à la Brigade de recherches d’Abidjan-Plateau, a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA- La plus grande prison civile de Côte d’Ivoire),  vendredi 14 octobre 2022 ».

Horizontal custom

Sans plus de précisions sur les motifs de cette détention du journaliste, le SYNAPPCI, le principal syndicat des professionnels de la presse en Côte d’Ivoire dit « prendre  acte et reste préoccupé par la tournure que prend cette affaire », tout en lançant  un appel à l’implication des confrères et consœurs, des Organisations professionnelles de médias de Côte d’Ivoire et de bonnes volontés du secteur des médias, en vue de la libération de notre(du)  confrère des liens de la détention.

 

Aucune communication officielle du Procureur de la République relative à cette affaire n’a été pour le moment enregistrée.

En attendant, dans le milieu des médias ivoiriens, des voix s’élèvent pour dénoncer une atteinte à la liberté de la presse et une violation des droits du journaliste détenu.

 

T.N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

six − cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com