5e édition du Ria : Marée humaine au stade de l’université

0 351

Comme annoncée, la 5e édition du Ria s’est effectivement déroulée dans la ferveur et la communion totale au mythique stade de l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Les adorateurs sont  venus nombreux  des 4 coins du District d’Abidjan mais également de l’intérieur de la Côte d’Ivoire mais aussi de l’extérieur. Au point que les organisateurs ont été mis  au départ  en difficulté mais heureusement les instruments techniques mis à la disposition  de leurs hôtes ont finalement facilité les choses. D’abord venus par petits groupes, en voitures personnelles puis en convois, tous enthousiasmés,  à 15 h 30 mn, c’est une marée humaine qui s’est dessinée au mythique stade de  l’université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Les fidèles du Ria  dont les couleurs de  tenues étaient  pour la plupart dominées par le blanc, signe d’amour et de  paix ont tous appliqué les consignes de discipline relative au respect des mesures  barrières sanitaires liées à la crise du Coronavirus. Cette masse humaine qui a fait le déplacement,  dominée par la gent féminine pouvait être estimée à 10.000 personnes selon les organisateurs du Ria. Geneviève Brou a durant 4h de temps dompté et tenu son public  dans une immersion spirituelle au son d’une variété musicale  exotique.

Le couple Don Kouadio et Cécile Wakoubouo n’a pas résisté devant les textes perçants  par la force divine  et se sont lancés devant le public à de fortes embrassades. Au son d’une variété musicale. Dieu a certainement touché les deux cœurs. Sous des ovations nourries  le couple est monté sur l’ordre de  la chantre sur le podium pour se prononcer publiquement. Ainsi toujours sous les applaudissements il a révélé officiellement la date de leur mariage traditionnelle en décembre 2021 puis le mariage civil en février 2022.  Dans ce stade de l’université d’Abidjan où le ciel semble en harmonie avec le Ria 5, Geneviève Brou a demandé au Très Haut le pardon de tous ces fidèles qui leur présente des paniers de fautes, de craintes quotidiennes mais surtout de défis qui se présentent à eux. La fille spirituelle du fondateur de l’une des plus puissantes communautés chrétiennes ivoiriennes, le Frère  Jean Emmanuel Clément AKOBE a prié Dieu pour ceux qui  recherchent des promotions dans leurs services pour ceux qui sont menacés par les sorciers mais aussi pour la paix en Côte d’Ivoire. Cette soirée a été jalonnée de témoignages et de manifestations divines. Plusieurs chantres  des autres églises catholiques étaient à ce rassemblement dont  la chantre Constance qui est montée sur le podium sous les ovations du public pour accompagner Géneviève .Dans les perspectives, le Frère Akobé a annoncé le RIA 2023 au stade Houphouët Boigny .

Renaud Djatchi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 + 6 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com