Sortie d’album/Le combat spirituel : Les messages d’amour de Benijah pour la jeunesse

0 738

Né à Guibéroua dans la région du Goh, Fidèle Junior Sépé Tapé alias Benijah, chanteur Reggae-Dance-Hall  a débuté sa carrière musicale en Côte d’Ivoire avec le groupe Reggae Adn en 2000.  Il vient de sortir son  tout nouvel album de 6 titres ‘’Le combat est spirituel’’. A travers cette nouvelle production, les mélomanes vont sûrement apprécier des chansons d’amour à savoir ‘’Goumin’’ avec en featuring Elijah, ‘’Bintou’’ (Chanson hommage à Alpha Blondy) et ‘’Joe le taxi’’ (remise de la chanson de Vanessa Paradis).  Dans ce titre, l’artiste n’a de cesse de remercier Dieu qui l’a protégé lors de la production de  cette nouvelle œuvre. Le nouveau ‘’bébé’’ sonore de Benijah qui sortira sous  peu sous la coupole de Papa Winner Production dont les arrangements ont commencé en France, vient d’être terminée au studio du jeune arrangeur Hermann Djédji.  Déjà, le clip du remix de la chanson ‘’Almighty Jah’’, est depuis le samedi 26 décembre 2020 disponible sur les différentes plateformes de téléchargement légal et sur la page officielle Facebook de Benijah. Il faut dire qu’en 2006, Benijah abandonne ses  camarades  pour l’Hexagone  avant de revenir   au bercail. De retour, ils sortent l’album ‘’Ayo’’ en 2008. Vu son talent, Benijah fait partie des nombreux artistes sélectionnés pour participer à la 11ème édition du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (Masa) du 7 mars au 14 mars 2020. Malheureusement l’artiste va rester bloqué en Côte d’Ivoire à cause du Coronavirus. Son séjour prolongé au pays l’a inspiré à sortir avec son ami  Mister Champion un single contre la pandémie de la Covid-19 intitulé ’Le Corona, tu ne passeras pas par moi’’. ‘’Un ami styliste du nom de Roger Bango et sa Fondation a associé la chanson à sa campagne de sensibilisation contre la Covid-19 en partageant des cache-nez à Cocody, Abobo et Yopougon.  Il faut noter que Benijah  est un chanteur Reggae-Dance-Hall de 38 ans qui  n’a jamais connu sa mère biologique. Cette dernière pour sauver la vie du Reggaeman qu’elle a eu à l’âge de 14 ans, était obligée de fuir. Parce que dans la tradition du peuple Baoulé d’Assanou, dans le département de Yamoussoukro, avoir un enfant à un si jeune âge est considéré comme un sacrilège. Benijah est donc confié à sa grand-mère paternelle qui s’occupe de son éducation. Cette affection maternelle manquée est une source d’inspiration pour ses chansons pour lancer des messages d’amour. En démontre  les titres comme ‘’Summer jam’’ (2012), ‘’Elle a les yeux revolver’’ (2013), ‘’Mama love’’ (2018), ‘’Señorita’ ’Number one’’ (2019). Toutefois, l’artiste est dans un combat perpétuel qu’il dit spirituel et à la recherche de sa maman.

Renaud D

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 × trois =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com