Réconciliation et cohésion nationales en Côte d’Ivoire : Les prêtres ivoiriens vont mener des réflexions en juillet à Yamoussoukro

0 144

« La vie et le ministère du prêtre en Côte d’Ivoire : Le prêtre en Côte d’Ivoire, face aux situations qui interpellent sa vie ». « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous partiez, que vous donniez du fruit et que votre fruit demeure » Jean. C’est le thème du congrès extraordinaire du clergé en Côte d’Ivoire  qui se tient du 7 au 11 juillet 2021 à Yamoussoukro capitale politique de la Côte d’Ivoire. L’information  a été donnée jeudi 22 avril 2021 à Abidjan lors d’une conférence de presse par  Mgr Béby Gaspard, Évêque de Man, Président du Comité d’organisation de ce congrès extraordinaire du clergé. Selon l’Évêque de Man ce congrès  vise à approfondir les réflexions relatives à la vie et au ministère des prêtres en Côte d’Ivoire ; à croiser et partager leurs expériences spirituelles, pastorales, matérielles, missionnaires ecclésiales. Mais  aussi  à les aider à s’approprier la vision pastorale, missionnaire et ecclésiologique du Pape François et leur permettre de s’impliquer dans la réalisation du plan pastoral quinquennal des évêques de Côte d’Ivoire.  Il s’agit  pour Monseigneur Gaspard BEBY GNEBA   d’encourager  d’une part  les prêtres à marcher ensemble dans la réalisation de la grâce sacerdotale, de leur permettre de relever les défis spirituels, pastoraux, missionnaires, relationnels, moraux, intellectuels et matériels auxquels ils sont confrontés.  Ensuite   contribuer  entre autres efficacement à la croissance des communautés chrétiennes qui sont confiées à leurs charges pastorales et d’autre part, d’œuvrer à bâtir une société ivoirienne nouvelle, rassemblée et réconciliée, marquée par l’amour, la fraternité universelle et la paix. Permettre aux prêtres en Côte d’Ivoire de prier et de réfléchir ensemble sur leur vie et ministère. Faire ressortir les opportunités que la société ivoirienne offre pour la réalisation de la grâce sacerdotale et l’exercice de leur ministère de salut. Relever les obstacles et les défis auxquels les prêtres peuvent être confrontés dans leur configuration au Christ, Tête et Pasteur dans leur fidélité et dans leur engagement à œuvrer à l’édification des communautés chrétiennes en sainteté, en nombre et en communion  .  Ce Congrès va enregistrer  4 conférences et 12 panels dont  deux de ces conférences seront animées par des évêques : Nosseigneurs Boniface Ziri et Marcellin Kouadio (c. La Messe d’ouverture du Congrès extraordinaire du clergé sera célébrée le Mercredi 07 juillet à 18h30, par Son Excellence Paolo BORGIA, nonce apostolique en Côte d’Ivoire, à la Cathédrale saint augustin de Yamoussoukro. Quant à la Messe de clôture, elle sera célébrée par Son Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, à la Basilique Notre-Dame de la Paix, le dimanche 11 juillet. Fixé à 600 délégués prêtres et invités y compris, ce congrès réunira finalement 300 personnes (à cause des mesures de la crise sanitaire), à savoir 250 délégués prêtres et 50 invités (évêques, auditeurs libres, journalistes…).

Renaud Djatchi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × deux =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com