IDH célèbre 10 ans d’activités et l’ouverture de son bureau Pays en Côte d’Ivoire

0 1 097

 

 

Horizontal custom

Après 10 années de fructueuses collaborations et d’impact sur l’industrie cacaoyère en Côte d’Ivoire, la Fondation à but non lucratif IDH, installe désormais ses bureaux dans la capitale ivoirienne. Le lancement a eu lieu le mercredi 4 octobre 2023, sur le pavillon des Pays-Bas au Salon international de l’agriculture et des ressources animales (SARA) d’Abidjan, en présence du Ministre des Eaux et Forêts, M. Laurent Tchagba, des Ambassadeurs des Pays-Bas, de la Suisse et du Consul honoraire du Danemark en Côte d’Ivoire (bailleurs de fonds de l’organisation), des représentants des acteurs publics, privés et de la société civile actifs dans la chaîne de valeur du cacao en Côte d’Ivoire.

 

10 ans déjà que IDH contribue à impacter durablement le secteur du cacao en Côte d’Ivoire. La cérémonie de lancement qui s’est tenue sur le pavillon des Pays Bas au SARA 2023 était l’occasion pour IDH de faire le bilan d’une décennie de collaboration et de partenariats.

En effet, IDH collabore depuis plus de 10 ans avec des acteurs publics et privés, des organisations internationales et de la société civile pour la mise en œuvre de programmes répondant aux défis de la durabilité dans la chaîne de valeur du cacao. La production de cacao, l’une des denrées agricoles les plus précieuses au monde, est cruciale pour le marché mondial et pour des pays comme la Côte d’Ivoire et les Pays-Bas. La Côte d’Ivoire produit 40 % de la production annuelle mondiale de fèves de cacao. La production de cacao contribue de manière significative au PIB du pays et constitue une source importante de revenus pour des milliers de petits exploitants agricoles.

Quant aux Pays-Bas, principal importateur européen de fèves de cacao brutes, ils importent près de 91 % de leurs fèves de cacao d’Afrique de l’Ouest et notamment de la Côte d’Ivoire. Les Pays-Bas sont également l’un des principaux partenaires commerciaux de la Côte d’Ivoire.

 

IDH poursuit ainsi ses efforts de transformation des marchés en Côte d’Ivoire en ouvrant officiellement un bureau dans le pays, avec le soutien du gouvernement néerlandais. Ce bureau renforcera le positionnement d’IDH en Côte d’Ivoire en tant que partenaire clé pour une transformation positive de la chaîne de valeur du cacao et d’autres commodités dans le futur.  Madame Carole Attoungbré, Directrice Pays de ladite institution en Côte d’Ivoire a rappelé aux invités présents la mission d’IDH qui est de “transformer les marchés au profit des personnes, de la planète, et du progrès en réunissant des acteurs engagés sur les marchés mondiaux afin de créer les conditions optimales de travail, de susciter une meilleure rémunération pour les producteurs et d’œuvrer à l’adoption de pratiques éco responsables et inclusives pour tous. »

 

Elle a également souligné que l’ouverture de ce bureau marque le début d’un nouveau chapitre pour IDH en Côte d’Ivoire qui permettra de consolider les partenariats existants entre la fondation et les acteurs du secteur cacao et de favoriser la création d’alliances fortes afin de renforcer la collaboration et les actions collectives pour une chaîne de valeur cacao durable en Côte d’Ivoire.

 

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

14 + 19 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com