Francophonie : Le Professeur Amoa Urbain veut le secrétariat général de l’Oif

0 507

Le professeur Amoa Koidio Urbain, Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres,  fondateur de l’Université Charles-Louis de Montesquieu veut occuper le poste de Secrétaire général de  l’Organisation Internationale de la Francophonie. Pour ce faire, l’éminent universitaire  mène des démarches pour avoir le soutien des autorités de la Côte d’ivoire. En témoigne l’audience et ses échanges du 25 janvier 2021avec la Ministre Raymonde GOUDOU COFFI. En effet, lors des échanges le professeur Amoa Urbain a révélé au ministre Raymonde Goudou COFFIE, sa volonté d’être le candidat de la Côte d’Ivoire à la tête du Secrétariat Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (O.I F). Le fondateur de l’Université Charles-Louis de Montesquieu  qui veut représenter la Côte d’ivoire pour la prochaine mandature à la tête de l’institution de la Francophonie, a reçu les conseils du ministre. Cet appui qu’il cherche de la part des autorités de la Côte d’ivoire portera certainement ses fruits puisque, le Prof Amoa Koidio Urbain est un grand homme de Culture. En démontre plusieurs activités culturelles à son actif dont le  Festival de la route des Rois et des Reines. Sur cette lancée , le professeur Amoa Urbain s’est battu pour que la chefferie traditionnelle occupe une place prépondérante dans la marche pour le développement de la Côte d’Ivoire.  Souhaitons que comme l’a promis la ministre de la culture de la Francophonie, les conclusions de cette rencontre ne restent pas dans les tiroirs. La ministre avait promis de faire part du souhait du Prof au chef d’Etat  Alassane Ouattara. La fonction  de secrétaire général de l’OIF a été créée en 1997 au VIIe sommet de la francophonie à Hanoï , capitale du Vietnam. L’ex-président sénégalais Abdoul Diouf est le premier à occuper ce poste.  Rappelons que Mme Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, a été nommée secrétaire générale de l’OIF par consensus lors d’une réunion à huis clos au dernier jour du sommet à Erevan pour un mandat 4 ans qui prend fin en 2022.

Renaud Djatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × quatre =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com