Côte d’Ivoire : Le réseau Internet partiellement paralysé : les raisons.

0 824

Un violent incendie survenu lundi dans le local technique central d’Orange Côte d’Ivoire, sis dans la commune du Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan, a affecté des sites d’environnement où la connexion Internet était interrompue toute la journée.

Les faits

Le feu s’est déclenché aux environs de 5h10 GMT, dans le local technique central d’Orange Côte d’Ivoire, en face de la direction générale des douanes, a précisé un agent de la société de téléphonie qui a requis l’anonymat. Des sites d‘environnement affectés ont grippé le réseau Internet. Et ce, après l’impact des flammes dans le dispositif.

Par conséquent, le courant électrique a été interrompu pour faciliter l’intervention des sapeurs-pompiers militaires.  Selon Didier Kla « cela a causé des dommages énormes sur le câblage, le sinistre a paralysé l’ensemble du réseau de transmission sur la ville d’Abidjan, et réduit les capacités internet de l’entreprise à près de 50%, ainsi que les services du téléphone fixe dans les communes du Plateau, Cocody, mais aussi impacté les appels vers l’international ».

Le gouvernement s’enquiert du sinistre et dégâts techniques causés par l’incendie à Orange Côte d’Ivoire.

 

Sur cette question, le gouvernement, par le biais du ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Poste, Bruno    KONE a apporté son soutien aux responsables d’Orange Côte d’Ivoire, victime de cet incendie qui a touché la partie du centre technique central de leur siège au Plateau. Cette visite s’est tenue dans la soirée du mardi 1er mai 2018.

« Nous sommes venus pour apporter notre soutien, nos encouragements à un opérateur, aujourd’hui très important, du secteur du numérique en Côte d’Ivoire ; nous avons vu l’importance des dégâts. Nous avons vu également les efforts des uns et des autres pour éviter que la situation soit plus grave », a déclaré le Ministre Bruno Koné. Poursuivant, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que « beaucoup d’efforts sont en train d’être faits pour trouver des solutions à court terme, pour permettre dans les 48 heures au moins, de retrouver un niveau normal de fonctionnement des équipements ». Il faut noter que les équipes techniques sont   à pied d’œuvre depuis le lundi matin, pour un rétablissement dans les plus brefs délais.

Josué Koffi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 − 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com