Zouan-Hounien/Journée mondiale de l’environnement : Endeavour Mining (SMI) s’engage pour la transformation des déchets plastiques

0 1 787

 

Horizontal custom

Il se trouve que l’on ne peut pas se passer des emballages plastiques pour le transport et la conservation des produits de tout genre. Cependant, cette matière est reconnue mondialement comme la véritable source de pollution. Si tant est que les déchets plastiques sont encombrants, des solutions existent pourtant. Endeavour Mining ou la Société des Mines d’ Ity (SMI), dans le département de Zouan-Hounien, préconise la formation en vue du recyclage des matières plastiques. A cette occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, sur l’initiative de la SMI, le 06 juin dernier, le Foyer des jeunes de Zouan-Hounien, a servi de cadre à la compagnie minière d’informer encore une fois la population sur les dangers de l’insalubrité en général et en particulier sur la prolifération pêlemêle des emballages plastiques.  Dans son intervention, le Secrétaire général de la préfecture, Théophile Nemlin, du reste, représentant le préfet du département de Zouan-Hounien à ladite cérémonie, a exprimé son dégoût sur le phénomène des matières plastiques polluantes et les ordures ménagères qui jonchent la commune. Comme il l’a dit à la tribune, il a été choqué de constater des tas d’ordures et des déchets plastiques qui traînent encore au marché et aux alentours. C’était, précise l’autorité administrative, au cours d’une promenade à ce lieu d’échanges commerciaux.

Les déchets plastiques, une mine d’or inexploitée

Pour Endeavour Mining (SMI), les objets en plastique, fort heureusement, sont recyclables. D’ailleurs, fait savoir le directeur général de la Société Minière d’Ity, S. Bennett, la transformation est la voie à suivre pour venir à bout de la pollution que causent les déchets plastiques. C’est pourquoi, réitère-t-il, la SMI s’engage à offrir des formations dans ce domaine à ceux qui s’y intéressent. A titre d’exemple, sur invitation de la SMI, l’Unité de Valorisation des déchets plastiques de Man, chef-lieu du district des montagnes, Côte d’Ivoire, a présenté à l’auditoire, des pavés fabriqués à partir de la récupération des objets en plastique. Au dire de Messieurs Diabaté et Coulibaly Mamadou, promoteurs de la transformation des déchets plastiques en autres produits finis, le secteur est profitable.

 

Kpess Kasa Kibaru

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

douze − cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com