Zouan-Hounien / Élection couplée municipale et régionale :Hommage de la jeunesse communale à Albert Mabri Toikeusse

0 980

Les préparatifs des élections municipale et régionale dans la région du Tonkpi, à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, bat son plein. La jeunesse communale de Zouan-Hounien, en prélude au au scrutin électoral du 2 septembre 2023, a solennellement présenté son candidat au Conseil régional du Tonkpi. Albert Abdallah Toikeusse Mabri dont il s’agit, par ailleurs, porte flambeau du groupement politique le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), a profité de la journée d’hommage à lui rendue pour s’adresser à son public.

 

Horizontal custom

En début du mois d’août 2023, la grande cour du groupe scolaire Glileu à  Zouan-Hounien était noire de monde. C’est le lieu choisi pour abriter la journée d’hommage dédiée au champion politique de la région du Tonkpi, Albert Mabri Toikeusse. Une initiative certes de la jeunesse communale de Zouan-Hounien mais qui a enregistré la participation, en renfort, des délégations d’organisations de jeunesse venues de Man, Danané, Sipilou, Biankouman, entre autres localités ivoiriennes du Mont Nimba. L’illustre hôte, candidat à sa propre succession à la présidence du Conseil régional du Tonkpi, n’a pas manqué d’éloges. Tour à tour, au pupitre, les intervenants ont reconnu en l’homme d’Etat des qualités de bâtisseur. Qui lui valent un énième mandat pour poursuivre les grands travaux déjà en cours. Comme acquis, en témoigne Nando Frédérique, président de la jeunesse du Tonkpi, du reste, organisateur de l’événement, en phase avec ses Lieutenants, avec Mabri Toikeusse, les taux de bitumage et d’électrification sont en hausse. Des écoles de proximité pour rapprocher les élèves de leur village sont construites. Auxquelles s’ajoutent des infrastructures de santé. A cette rencontre, en plus des jeunes, des personnalités politiques et chefs coutumiers ont apporté leurs soutiens au tenant de l’étendard du Rhdp. En ce qui concerne la joute pour accéder à la magistrature de la commune de Zouan-Hounien, prévue à la même date susmentionnée, le maire sortant a été retenu tête de liste pour défendre les couleurs du parti présidentiel. Cependant, au regard des applaudissements très faibles des participants, le protégé du capitaine des candidats Rhdp dans le Tonkpi n’est pas le choix du peuple.

 

Le maire sortant de Zouan-Hounien avoue son incapacité

 

Au micro, s’adressant aux potentiels électeurs, le membre du Conseil municipal a fini par se rendre compte de son impopularité, quand il reconnaît :  »Je ne crois pas que tous ceux qui sont intervenus disent de voter pour moi parce que je suis aussi important. Mais, tous ceux qui sont venus à cette tribune demandent aux parents de me choisir tout simplement parce que le vice-président de notre parti l’a voulu. » En effet, c’est une lapalissade d’affirmer que Z R se cache derrière Albert Toikeusse Mabri pour feindre de ne pas voir les mauvais résultats de sa maladroite gestion des affaires communales de la cité minière. Zouan-Hounien croupit sous le poids des ordures. Partout, dans les quartiers, l’insalubrité est sans précédent. Les immondices gagnent du terrain au point de rétrécir les voies de circulation. Des endroits abandonnés dans l’obscurité font le larron. Au quartier Jérusalem résidentiel, quoique les lampadaires soient installés, pas de lumière. Les riverains sont toujours dans le noir. Ils s’en tiennent au bon vouloir du maire pour les sortir de l’abîme. Des routes impraticables empêchent la police de patrouiller convenablement afin de traquer la racaille. En conséquence, les vols et agressions prennent de l’ampleur et désolent les habitants. Pendant ce temps, le locataire de la Mairie est hors de sa commune, toujours se justifiant d’une quelconque mission dont la municipalité n’en tire aucun profit. Ce qui fait dire à un résident que Zouan-Hounien a une Mairie. Mais, la ville manque de maire. Ceci est d’autant vrai que, en lieu et place d’un marché ultra moderne, comme dans d’autres communes de la Côte d’Ivoire, l’administrateur municipal de Zouan-Hounien construit des hangars. Et si son choix comme tête de liste au scrutin municipal était un mauvais casting ? L’on s’inquiète d’un quinquennat de trop et éprouvant en perspective.

 

Des géant.(e)s politiques dans la région du Tonkpi engagent leur responsabilité solidairement

 

La population de Zouan-Hounien, par révérence au  » fétiche de la maison  », voteront peut-être pour Z R même si celui-ci n’est pas leur choix. Suivant également les consignes de vote d’autres figures politiques du terroir Dan, une ethnie à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, la victoire au lendemain du 2 septembre 2023 serait du camp Rhdp. Mais, des stratèges de l’occident ivoirien trahiraient leur serment vis-à-vis du peuple qui les vénère. Alors, des pontes régionaux du parti au pouvoir, seront responsables solidairement si encore sous le même magistrat, la commune de Zouan-Hounien demeurait dans un piteux état et retard. Comparé aux autres cités du pays qui ont embarqué dans le train de développement avec le président Alassane Ouattara. A cet effet, un groupe de zouglou, chants et danse de la sphère culturelle ivoirienne, s’adressant à un ex-président de la République, a chanté :  » ….si tu as choisi voleur, on va t’appeler voleur. »

 

Kpess Kasa Kibaru

 

Correspondant régional

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

10 − neuf =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com