Violences basées sur le genre : Yasmina Ouégnin et plusieurs femmes veulent peser sur le projet de loi en préparation

0 435

Un atelier d’échanges sur la loi relative aux mesures de protection des victimes de violences domestiques, de viol et de violences sexuelles autres que domestiques a réuni ce vendredi 1er octobre 2021, dans un complexe hôtelier du plateau, plusieurs responsables d’ONG qui militent pour la défense des droits de la femme. Objectif : contribuer à rendre disponible un argumentaire en faveur de l’amélioration des textes de lois sur la protection des victimes de violences basées sur le genre.

Une initiative de Yasmina Ouégnin, député de cocody, en collaboration avec ONU FEMMES et Engender health. A  l’ouverture, l’égérie des femmes pour une société civile forte a rendu un hommage appuyé  à ces partenaires cités plus haut, car dira-t-elle les chiffres de ces violences parlent d’eux-mêmes. «  en 2017, 30 % de femmes  victimes de violences et 1 sur 2 des femmes assassinées l’ont été par leurs partenaires » a-t-elle révélé. C’est pourquoi elle en appelle à la mobilisation de tous pour peser sur le projet de loi relative aux VBG.  « La lutte doit rester l’affaire de tous », a conclu Yasmina OUEGNIN. Cet atelier a enregistré la présence de Konan Maruis, d’Athanase Kouamé et de Blessy Chrisostome, tous des députés de la Nation.

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × 4 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com