Horizontal custom

Un financement de 3 milliards de dollars est octroyé au Nigeria pour lui permettre d’atteindre son objectif de “zéro émission” d’ici 2060

6 600

Le plan de transition énergétique du Nigeria permettra de réaliser l’accès universel à l’énergie d’ici à 2030 et un système énergétique neutre en carbone d’ici à 2060, tout en accélérant la croissance économique et le développement.

ABUJA, Nigeria, le 30 Août 2022,-/African Media Agency (AMA)/-Le Gouvernement fédéral du Nigeria a affirmé aujourd’hui son engagement en faveur d’un monde durable avec le lancement mondial du Plan de Transition Énergétique du pays. Au cours de la cérémonie de lancement présidée par Son Excellence, le Vice-président du Nigeria, Prof. Yemi Osinbajo SAN, un soutien de 1,5 milliard de dollars a été annoncé par la Banque mondiale, et le Nigeria espère obtenir un autre financement de 1,5 milliard de dollars auprès d’une institution basée aux États-Unis. 

« Nous prévoyons de déployer plus de 1,5 milliard USD en faveur du Plan de transition énergétique sur les énergies renouvelables, sur les réformes du secteur de l’électricité, sur la cuisine propre, et partout où des opportunités se présentent », a déclaré Shubham Chaudhuri, directeur national du Nigeria, Banque mondiale.

Le lancement du plan de transition énergétique du Nigeria a encore accéléré nos efforts, prouvant ainsi que le Nigeria est un terrain fertile pour les investissements américains dans ce secteur. « a déclaré Adam Cortese, PDG de Sun Africa.

La cérémonie de lancement de ce programme à laquelle ont participé plusieurs représentants du gouvernement, des partenaires du secteur privé, des institutions de financement du développement, des organisations philanthropiques et des organisations internationales, illustre le leadership politique du pays dans le secteur énergétique mondial, et en particulier sur le continent africain, et démontre la volonté et la capacité de la communauté mondiale à soutenir une transition énergétique juste, équitable et inclusive. 

Lors de la COP26 à Glasgow l’année dernière, Son Excellence le Président Buhari avait annoncé l’ambition du Nigéria d’atteindre un niveau net zéro émission d’ici 2060, en s’appuyant sur le plan de transition énergétique du pays, élaboré par la Commission de Transition Énergétique en vue de définir le processus unique de transition énergétique du Nigéria. Le programme soutient les objectifs du pays, à savoir l’accès universel à l’énergie d’ici 2030 et un système énergétique neutre en carbone d’ici 2060, tout en fournissant suffisamment d’énergie pour alimenter l’industrie et d’autres utilisations productives. Le plan est soutenu par Sustainable Energy for All et la Commission de Transition Energétique (ETC) de la COP26.

Compte tenu de la nécessité urgente d’une action rapide en faveur du climat, conformément à l’accord de Paris, le Nigéria recherche davantage de partenaires spécialisés dans l’innovation et le financement à grande échelle pour permettre une transition stable sur les marchés de l’énergie et favoriser des solutions de transition ascendantes en matière d’adaptation et de résilience, de solutions fondées sur la nature, de services énergétiques modernes pour la cuisson, du genre et des emplois verts.

“Pour l’Afrique, le problème de la pauvreté énergétique est aussi important que nos ambitions climatiques. L’utilisation de l’énergie est cruciale pour presque tous les aspects imaginables du développement”, a déclaré Son Excellence le Professeur Yemi Osinbajo, SAN, vice-président du Nigeria, lors du lancement.

“Bien que les besoins énergétiques actuels non satisfaits de l’Afrique soient énormes, la demande future sera encore plus importante en raison de l’expansion des populations, de l’urbanisation et de l’accession à la classe moyenne. Il est clair que le continent doit s’attaquer à ces contraintes énergétiques et qu’il aura besoin d’un soutien extérieur et d’une flexibilité politique pour y parvenir.”

L’analyse du plan de transition énergétique montre que le Nigeria a besoin de 410 milliards USD de plus que les dépenses habituelles dans l’ensemble de l’économie, ce qui représente environ 10 milliards USD par an jusqu’en 2060 pour atteindre ses objectifs. 

Le Nigéria a soutenu la cause d’une transition énergétique juste, équitable et inclusive en sa qualité de champion du thème mondial de la transition énergétique lors du dialogue de haut niveau des Nations unies sur l’énergie (HLDE), et a soumis un ambitieux pacte énergétique aux Nations unies qui mettait en avant ses priorités immédiates, à savoir permettre l’électrification pour 25 millions de personnes dans 5 millions de foyers et l’exploitation des ressources en gaz naturel pour assurer l’accès à des services énergétiques modernes pour la cuisson d’ici 2027. Cette ambition est soutenue par un outil de planification énergétique intégré, lancé au début de l’année, qui montre comment le pays utilisera les données géospatiales et la modélisation pour identifier la combinaison de technologies et de dépenses nécessaires pour atteindre l’accès universel à l’énergie.

La cérémonie a également été marquée par les interventions d’éminents ministres et responsables nigérians, dont M. Mohammed Abdullahi, ministre de l’Environnement; M. Abubakar Aliyu, ministre de l’Énergie; M. Babatunde Fashola, SAN, ministre des Travaux publics et du Logement; Mme Zainab Ahmed, ministre des Finances; M. Ahmad Salihijo, directeur général de l’Agence d’électrification rurale du Nigeria, ainsi que des ministres d’autres pays africains, dont Mme Aissatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des Énergies du Sénégal et M. Mohamed Shaker El-Markabi, ministre égyptien de l’électricité et des énergies renouvelables, ainsi que des dirigeants de la communauté internationale, notamment des Nations Unies, de l’Organisation Sustainable Energy for All, de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement, de l’IRENA, de la Fondation Rockefeller et de la Global Energy Alliance for People and Planet. Tous les intervenants ont félicité le Nigeria pour son leadership et son rôle de pionnier dans la région, en soulignant la nécessité de plans de transition énergétique nationaux fondés sur des données qui reconnaissent les voies uniques que chaque pays doit emprunter pour parvenir à une transition énergétique juste, inclusive et équitable pour tous.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour le Bureau du Vice-président .

Note aux Éditeurs : Vous trouverez ici l’intégralité de la vidéo du discours de Prof. Yemi Osinbajo SAN, Vice-président du Nigeria.

Contact Média

Mr Laolu Akande,

Senior Special Assistant to the President on Media & Publicity

ovpmediateam@statehouse.gov.ng

The post Un financement de 3 milliards de dollars est octroyé au Nigeria pour lui permettre d’atteindre son objectif de “zéro émission” d’ici 2060 appeared first on African Media Agency.

Horizontal custom

Les commentaires sont fermés.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com