Taekwondo /Découverte : Me Adama Toé veut grandir avec ses trois Clubs

0 522

Passionné de Taekwondo depuis plus de deux décennies, Me Adama Toé, estime qu’il est temps pour lui de redonner à ce Sport ce qu’il a engrangé en 1991 jusqu’à ce jour.

«Je suis venu au Taekwondo, ce n’est pas un hasard. C’est la volonté du Bon Dieu qui m’y a mis. Depuis le 28 Février 1991 que j’ai fait mes premiers pas à l’AUC sous la conduite de mes Maîtres Dakrou Paul, Adama Chérif, Abel Dembélé, Koné Boubacar, etc. Je me suis juré d’aider les plus jeunes en ouvrant des clubs de formation de Taekwondo. C’est ce qui cadre avec nos textes au niveau de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (FIKTD), nous stipulant que nous avons l’obligation pour nous, nantis du 5ème Dan, d’ouvrir au moins un Club», a d’emblée laissé entendre Me Adama Toé (Ceinture noire, 5ème Dan). Arbitre national et Instructeur national, Me Adama Toé est plus que décidé à ‘‘grandir’’ avec ses trois Clubs de Taekwondo au plan national.

Fier d’avoir mis sur pied Olympic TKDO Club, Sarega TKDO Club et Cristal TKDO Club, il justifie l’existence de ces centres de Formation et d’éducation pour les plus jeunes pratiquants et aussi les Fonctionnaires d’Etat par son importance dans la vie au quotidien. Selon le Fondateur de ces trois écuries, toutes de la Ligue Communale de Cocody, il faut des cadres appropriés pour mieux s’épanouir ‘‘tout en ne délaissant pas les études pour les élèves. Nous sommes très regardants sur cet aspect de leurs résultats scolaires. Parce que, figurez-vous, ça nous engage en tant que leur Formateur attitré’’. Avec une ambition mesurée sur le plan national, Me Adama Toé pense pouvoir être sur la bonne voie depuis que ses mômes ont glané autant de titres inter-Ligues voire des titres nationaux dans leurs catégories d’âge. «Vous savez, nous nous battons à faire de nos Clubs des références en Côte d’Ivoire à travers de bons exemples. Nous sommes bien organisés administrativement et sportivement. Ce qui nécessite la présence de centaines d’enfants à nos charges dans chacun de nos Clubs. Et leurs parents continuent de nous faire confiance. Ça nous motive davantage au point que nous nous évertuons à redoubler d’efforts chaque année», s’est-il exprimé. Puis de renchérir en ces termes : «Chez nous, nos pratiquants doivent être de véritables modèles du point de vue de la formation reçue au niveau de tous nos élèves-pratiquants. Voilà pourquoi tous mes assistants (Me Rokya Toé, Me Ibrahim Toé et bien d’autres), ont l’obligation de bien se mettre dans les tâches aux fins de confirmer que chez nous, c’est le travail. Rien que le travail. Nos différents titres glanés çà et là, depuis 2011, attestent de l’excellent travail fourni à tous nos jeunes élèves Taekwondo Ins. Ce qui prouve que nous sommes sur la bonne voie». Des explications synonymes d’aveux pour le patron des écuries Olympic TKDO Club, Sarega TKDO Club et de Cristal TKDO Club. «Ecoutez, je suis certes fier du travail accompli qui est très apprécié de tous mais, je ne suis pas encore comblé en tant que dirigeant et formateur. Parce que le chemin est encore long pour moi et tous mes élèves-pratiquants. Nous gardons un gros espoir parce que nous poursuivons le travail dans la foi commune d’y arriver tôt ou tard», a sagement conclu Me Adama Toé qui est aussi le Sg de la Ligue Communale de Taekwondo de Cocody.

JC ADOPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

17 − 2 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com