Soupçon de viol : le ministre KKB réagit

0 274

Depuis quelques jours, une affaire de viol d’une artiste camerounaise et qui impliquerait un ministre de la République en fonction enflamme la toile et les conversations en Côte d’Ivoire. En effet, il s’agit du ministre de Réconciliation et de la cohésion sociale de Côte d’Ivoire, Kouadio Konan Bertin connu sous l’appellation de KKB qui serait accusé de viol par une artiste camerounaise. L’ artiste camerounaise résidant en Côte d’Ivoire accuse le ministre KKB de viol à travers un document audio diffusé sur internet. Sophie Dencia, dont il s’agit, affirme avoir été violée par Kouadio Konan Bertin dit KKB, en avril 2021 à Divo, ville située au centre ouest du pays.  Sophie Dencia  précise avoir été pendant une période collaboratrice  du ministre KKB , avant la nomination de ce dernier, et être mariée à un Ivoirien. La camerounaise explique avoir déposé plainte, refusé des règlements à l’amiable. Elle affirme être en insécurité en Côte d’Ivoire.

Des informations font aussi état de l’existence d’une plainte du ministre de la réconciliation déposée contre Sophie Dencia. Cette dernière est accusée de chantage financier à la diffusion de photo, diffamation et accusation mensongère de viol. Un cliché de KKB pris à son insu dans une chambre, lors du séjour à Divo par l’artiste au centre de l’affaire circule sur la toile, notamment sur le réseau social Facebook. Il se raconte que la violée supposée négocierait une somme de  250 millions de Fcfa contre une non-divulgation. Le ministre a-t-il violé ou pas la plaignante ? Les commentaires vont bon train sur la toile et dans les conversations à Abidjan.

Invité par la télévision nationale (Radiodiffusion télévision nationale, Rti1- Chaîne publique) pour son émission « Le débat », mardi, le ministre Kouadio Konan Bertin a réagit en affirmant qu’il « ne se reprochait de rien ».

 

« Je vais rassurer les Ivoiriens pour leur dire que je n’ai rien à me reprocher sauf que c’est un dossier pénal qui est aujourd’hui entre les mains de la justice. Et il appartient à mes avocats de l’évoquer les prochains jours. Ils vont donner quelques éléments qui vont les rassurer davantage », réagit M. Kouadio Konan Bertin, sans donner plus d’explications sur ce soupçon de viol qui pèse sur lui.

 

En attendant, l’affaire fait grand bruit à Abidjan.

En Côte d’Ivoire, un ministre ne peut être poursuivi en justice qu’avec l’autorisation du conseil des ministres. Kouadio Konan Bertin a été candidat aux élections présidentielles de 2015 et 2020 en Côte d’Ivoire.

Seul candidat à avoir affronté Alassane Ouattara dans les urnes lors de la présidentielle d’octobre 2020, Kouadio Konan Bertin a été nommé ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, le 15 décembre 2020.

  1. N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

20 − 10 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com