Situation au Mali : les propositions de l’URCI

0 451

L’Union pour le Rayonnement de la Côte d’Ivoire (URCI) s’offusque de la décision-sanction de la cedeao à l’encontre du Mali.

Pour l’URCI, rien ne justifie cette sortie inopinée et infructueuse de nos chefs d’État(?).

Au regard de ce triste constat, tout porte à croire que la cedeao n’est qu’un instrument de la boîte à outils de la France qui ne cache plus son jeu.

L’URCI souhaite que les chefs d’État de l’organisation communautaire revoient leurs copies encore qu’il est temps afin d’éviter un génocide silencieux au Mali.

L’URCI exhorte la cedeao à lever purement et simplement les lourdes sanctions qui pèsent sur un pays membre déjà aux prises avec les attaques djiadhistes.

Étant donné que les militaires sont plébiscités et ont le soutien du peuple souverain du Mali, il est clair que ces sanctions injustifiées et gratuites ont pour cible le peuple malien.

L’URCI voudrait compter sur la sagesse des chefs d’État de la cedeao afin d’aider le Mali à sortir des vicissitudes qui l’assaillent. Faisons tout mais n’enfonçons pas davantage le Mali et les maliens avec.

 

Fait à Abidjan, le 14 janvier 2022

 

Désiré Kouamé N’guessan

Président de l’URCI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

19 + 8 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com