Horizontal custom

Secrétariat du CAMES : L’ivoirien Professeur Souleymane KONATE, à la barre

0 634

Le nouveau Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), le Professeur Souleymane KONATE a pris fonction le lundi 9 Janvier 2023, au siège de l’Institution au Burkina Faso, en présence d’un parterre de personnalités, dont le Professeur Adama DIAWARA, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d’Ivoire.

 

 

Horizontal custom

Professeur Souleymane KONATE a été élu Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), à l’issue de la 39e session ordinaire du Conseil des Ministres de cette institution qui s’est tenue du 23 au 27 mai 2022 à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Le Professeur Souleymane KONATE a pris fonction le lundi 9 janvier 2023, lors d’une cérémonie qui a enregistré la présence d’un ensemble d’autorités venues des pays membres du Cames et également du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Côte d’Ivoire, le Professeur Adama DIAWARA, qui pour l’occasion avait à ses côtés les présidents des huit (8) universités publiques, les directeurs généraux de l’ENS et de L’INPHB, le Secrétaire exécutif du Fonds pour la science , la technologie et l’Innovation (Fonsti), et de bien d’autres membres du Cabinet.

 

Dans son allocution après son installation, le nouveau Secrétaire général a rappelé que depuis plus d’un demi-siècle, le CAMES n’a cessé de jouer son rôle au profit de ses États membres, en mettant à leur disposition des ressources humaines de qualité et un cadre de recherche scientifique d’excellence au service de leur développement.

Le CAMES, a-t-il souligné, est aujourd’hui l’une des rares institutions d’intégration africaine fonctionnelle depuis la période des indépendances, et l’un des plus grands espaces de mobilité académique dans le monde.

 

Depuis sa création, six (6) Secrétaires Généraux successifs et leurs collaborateurs ont contribué à l’édification du CAMES, institution qui constitue aujourd’hui un cadre unique d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs africains par leurs pairs africains. Cela, dans le respect des standards internationaux de qualité, d’éthique et de déontologie. C’est pourquoi, il a tenu à leur rendre hommage.

 

Le Sg entrant du Cames n’a pas omis d’évoquer sa vision pour cette institution. Vision qu’il a déclinée en sept (7) points, à savoir : préserver et consolider les nombreux acquis du CAMES ; promouvoir le label CAMES et de renforcer sa crédibilité ; améliorer la participation des 19 Etats Membres aux Programmes statutaires du CAMES ; développer une recherche scientifique capable de répondre aux défis actuels et futurs du continent, notamment à travers un partenariat renforcé avec le secteur privé et par la mise en place de collèges d’écoles doctorales du CAMES ; améliorer la stratégie de mobilisation des ressources du CAMES ; renforcer la stratégie de communication du CAMES, notamment à l’endroit des décideurs politiques, du secteur privé et du grand public ; mieux arrimer les activités du CAMES aux missions des organisations régionales et internationales, pour sa reconnaissance en tant qu’institution incontournable de référence pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation en Afrique.

« La réalisation de cette ambition demandera la participation et l’engagement de chaque acteur de nos systèmes d’enseignement supérieur et de recherche, selon ses compétences. J’en appelle donc à l’adhésion de tous, à l’union de nos forces et de nos compétences, pour redonner un souffle nouveau au CAMES, et pour le rendre encore plus fort et mieux adapté aux enjeux continentaux d’aujourd’hui et de demain », a-t-il souhaité.

 

Le Professeur Souleymane KONATE a rendu également un vibrant hommage au Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire, le Professeur Adama DIAWARA. « Pour avoir été d’abord votre étudiant et ensuite l’un de vos plus proches collaborateurs, je connais vos exigences pour le travail bien fait, pour l’intégrité morale et intellectuelle ainsi que pour la loyauté dans la justice. Merci M. le Ministre pour tout ce que vous m’avez appris, pour tout ce que vous avez fait pour moi », a-t-il relevé, avant de féliciter le personnel du CAMES pour le travail remarquable déjà accompli, et encourager chacun des agents à plus d’abnégation au travail dans le cadre de leur collaboration future.

Bien avant cette allocution, le Secrétaire général sortant du Cames, le Professeur Abou Nappon, tout comme le SG entrant, a rendu hommage au SG du Cames Pr Bertrand MBATCHI, décédé le 25 septembre 2021. Il a adressé une litanie de remerciements aux membres des instances académiques et scientifiques du CAMES, aux experts du CAMES et à l’équipe du Secrétariat général qui ont travaillé inlassablement pour l’aider à atteindre les objectifs qui lui ont été fixés par l’Instance de gouvernance. « Le travail d’ensemble que nous avons abattu, ces derniers mois, et les réformes que nous avons collégialement menées, me laissent penser à l’émergence d’une nouvelle dynamique collaborative entre le Secrétariat général et le CCG, pour plus de crédibilité et de légitimité de nos décisions » a-t-il fait remarquer.

Quant au vice-président statutaire du Conseil des Ministres du CAMES, Pr Adjima THIOBIANO, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation du Burkina Faso, il a d’emblée rendu un vibrant hommage au Comité Consultatif Général, instance académique suprême du CAMES qui a su, selon lui, en synergie avec le Secrétariat Général du CAMES, jouer avec compétence et dévouement son rôle de garant de l’application des différentes décisions et résolutions, prises en Conseil des Ministres, au sein de leurs Institutions d’Enseignement supérieur et de Recherche.

« M. le Président du CCG, votre Instance doit constituer les yeux et les oreilles du CAMES au sein des Institutions d’Enseignement supérieur et de Recherche. Et le CAMES restera toujours votre porte-voix au niveau du Conseil des Ministres. C’est cette complémentarité dans l’action qui fait la force de notre Institution », a-t-il affirmé, avant d’exprimer toute leur disponibilité au Secrétaire Général entrant, Pr Souleymane KONATÉ.  « Dans l’accomplissement de votre mission et la concrétisation de votre vision que vous venez de décliner, vous pouvez compter sur notre soutien inconditionnel », lui a-t-il dit. Le vice-président statutaire en a profité pour lancer un appel à l’application des résolutions récurrentes du Conseil des Ministres ‘’qui appellent chaque année les États membres à épurer leurs arriérés vis-à-vis du CAMES, pour donner de la crédibilité à notre Institution et son image de marque’’.

 

Notons que le Nouveau Sg a été élevé au grade de Grand Chancelier et Grand-Croix dans l’ordre International des palmes académiques (OIPA) du CAMES. Il a séance tenante, nommé ses deux directeurs de programmes que sont Professeur Ali DOUMMA, Chargé des Comités consultatifs interafricains, des concours d’Agrégation et de l’ordre international des palmes académiques du Cames (OIPA/CAMES) et Dr Saturnin Enzonga YOCA, chargé de l’assurance qualité, du Programme reconnaissance et équivalence des Diplômes, et des programmes thématiques de recherche.

 

 

T.N avec SERCOM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre × 3 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com