Révérend Ediemou : « nous démarrons le fonctionnement de notre radio ce samedi 13 février »

0 318

A l’occasion de la double cérémonie de lancement de la radio et de la moisson 2021 de l’église du christianisme céleste le révérend pasteur Ediemou Blin Jacob nous a entretenu sur l’actualité politique nationale. Interview ; 

 

 

En début d’année 2020, vous indiquiez qu’on devait vivre une année terrible avec des morts subites. Effectivement le monde entier a été confronté au coronavirus qui a fait de nombreuses victimes. A quoi doit-on s’attendre en cette année 2021 ?

Dieu a tout accompli. Il n’y a rien de nouveau. Tout est un perpétuel recommencement. C’est pour cela que l’Africain doit être heureux et fier car le vrai Africain sait que Dieu existe. Et il ne peut rien faire sans consulter Dieu. Malheureusement, Dieu esprit-vérité c’est le Dieu créateur et Dieu esprit mensonge est le Dieu créature qui est le diable qui a fait les idoles. L’Africain dès sa naissance a toujours consulté l’être suprême pour savoir ce que l’homme va devenir.Cette consultation n’existe plus avec la tradition intellectuelle. Mais la bible est claire : Dieu ne fait rien sans au préalable révéler à ses serviteurs, les prophètes, ce qu’il veut faire. Et Esaie le dit lui-même, Esaie chapitre 8 verset 19 : « mieux vaut consulter le créateur que d’aller consulter les devins ». Mais comment faire pour consulter le créateur ? En islam nous avons les vrais marabouts. Et chez les chrétiens aussi. Nous avons vu cela à travers l’église dans laquelle nous sommes, l’église du christianisme céleste que j’appelle affectueusement « christianisme africain » à vocation universelle fondée par le prophète Oshoffadepuis la terre de Porto Novo, capitale du Dahomey, actuel Bénin. L’année dernière ça été dur quand un matin le monde s’est arrêté : plus d’avion, plus de bateaux qui circulent ;lesmosquées, les temples, les églises fermés. Pour finir tout est rentré dans l’ordre jusqu’à ce que la côte d’ivoire fasse les fêtes de noël et de nouvel an extraordinaires, avant que cela ne reprenne de plus belle. Car quand la main de l’homme fait et que le diable touche, c’est difficile d’arrêter. Quand on voit l’opposition qui revient après tous ces morts, on se demande pourquoi l’opposition n’a pas évité cela au début. Pourquoi ce que nous demandions ils n’ont pas écouté. Oui ça a été dur. Cesont dans ces épreuves que la côte d’ivoire a traversé l’ouragan, la tempête, l’ouragan, les vents impétueux et nous voilà en 2021. 2021 sera le résultat de ce qui s’est passé en 2020. Si on a compris la leçon on cherchera à retourner à Dieu. On cherchera ce que Dieu a dit. Parce que l’homme veut faire croire que c’est lui qui commande la terre. L’homme fait croire qu’il a un pouvoir. Pourtant Dieu n’aime pas que l’homme prenne deux choses : la grandeur et l’orgueil. La grandeur et l’orgueil lui appartiennent. Celui qui est grand devant Dieu, Dieu le rabaisse. Celui qui orgueilleux devant Dieu, Dieu dit qu’il va l’humilier. 2020, c’est tous ceux qui pensaient qu’ils pouvaient diriger le monde par leurs pensées. Pour la première fois deux chefs n’ont pas pu se passer le flambeau de la présidence aux Etats-Unis. Nous voulons divorcer élections et violences, pour marier élections et paix.Dans mon rêve, en 2017 il y avait trop de bagarres, j’ai demandé pourquoi, on m’a répondu c’est à cause d’Alassane. J’ai dit, pardonnez, donnez- lui un mandat. Personne n’est venu me demander ce qu’on devait faire.
Dans un pays grand comme la côte d’ivoire, c’est Dieu qui commande.
Mais si on parle avec notre petite voix, que personne ne fait attention, que pouvons-nous faire.  Ces choses sont arrivées pour notre instruction. Qu’est-ce qu’on appelle l’expérience ? C’est ce qui s’est passé et qu’on a vu. On a vu qu’on s’est battu pour rien.On s’est brulé pour rien. La leçon des présidentielles doit faire en sorte que nous devons appeler Dieu pour les législatives. Il faut accepter les résultats car la justice n’est pas sur la terre. C’est l’injustice qui est sur la terre. Peu d’hommes font la justice, beaucoup font l’injustice. Mais puisque Dieu voit tout, si quelqu’un te fait l’injustice Dieu va la réparer. A travers ce qu’on a vu, le premier trimestre 2021 sera dur. Dieu va faire la justice. Si par la grâce de Dieu, nous pensons que Dieu est en côte d’ivoire, nous devons absolument croire que Dieu existe en côte d’ivoire. Et à cause de Dieu nous devons accepter les résultats. Nous disons à tous nos frères à toutes nos sœurs qui cherchent une place à l’hémicycle d’aller aux législatives avec joie avec force, avec courage, avec des arguments pour convaincre et d’accepter les résultats car la CEI et le Conseil constitutionnel ont été mis en place par nous-mêmes. Si nous ne respectons pas le verdict de la CEI et du Conseil constitutionnel, nous nous dévalorisons. Car une institution n’est forte que lorsqu’on respecte ses décisions. Si tu foules au pied la loi, tu n’es pas un homme. Il y a deux types d’homme. L’homme animal et l’homme spirituel. Pour l’homme animal c’est le plus fort qui gagne, l’homme spirituel se réfère à Dieu. Respectons ce qu’on a mis en place : la CEI et le Conseil constitutionnel. Allons aux élections comme des frères et sœurs et revenons comme des frères et sœurs. Je dirais à vos marques, partez ! Mais je sais que les cœurs n’ont pas encore fini de pleurer, les plaies sont encore là.

Que faire pour panser les plaies ?

C’est l’individu seul, car l’homme ne peut pas soigner l’homme. C’est celui qui est fâché qui dira pardonne nous nos offenses comme nous pardonnonsaussi à ceux qui nous ont offensés. S’il met en pratique la parole de Jésus-Christ, en ce moment il peut pardonner à cause de Dieu. A cause de nanan Houphouët-Boigny et à cause de Dieu, on doit pouvoir vivre en paix dans ce pays. C’est Nanan Houphouët qui a fait tout dans ce pays. En 2010, à toi j’ai fait le schéma suivant : J’ai fait Bédié/ Houphouët, ensuite Gbagbo/ Houphouët, enfin Alassane / Houphouët. Le dénominateur commun c’est Houphouët.  Les fractions sont égales lorsqu’elles ont le même dénominateur. Mais à l’heure actuelle, Satan les a divisés. Gbagbo et Alassane étaient ensemble contre Bédié. Ensuite Bédié et Alassane contre Gbagbo. Enfin, Gbagbo et Bédié ensemble contre Alassane. Ils doivent savoir qu’ils sont égaux et qu’ils doivent être ensemble.  Nous nous sommes déchaussé. Nous sommes gardien du temple de l’église du christianisme céleste de côte d’ivoire, mais aussi du carré qu’est la côte d’ivoire qui est la maison de Dieu car la côte d’ivoire est un temple. Le moment est arrivé pour que ces trois-là se retrouvent pour lire les choses spirituelles. Ces trois-là doivent mettre en avant leurs jeunesses à qui ils doivent donner des conseils. Et la côte d’ivoire sera sauvée.  Les gens ont des choses dans le cœur. Faut-il craindrepour les législatives ? Dieu est Dieu.

L’autre sujet brulant, c’est le retour de Laurent Gbagbo. Vous disiez qu’il allait intervenir après les élections. Visiblement on est dans votre schéma. Qu’avez-vous à dire sur ce retour ?

Quand Gbagbo devait aller à la CPI. Je te l’ai dit.  Je t’ai dit aussi à quelle condition il ne devait pas aller à la CPI. Le président Gbagbo m’a reçu. Je te l’ai aussi dit. Dieu m’a fait grâce. Au moment où je vous parle le bruit court partout que je suis mort. Houphouët a fait des enfants intelligents. C’est lui qui a dit au conseil national qu’il ne fermerait aucune église, même l’église d’Ediémou. Je ne pensais pas que je sois aujourd’hui encore perturbé dans cette église. Notre devoir c’est d’être unis pour faire avancer notre pays. Je t’ai dit que le président Gbagbo viendrait après les élections.  J’ai même plaisanté en disant que lorsque le moment sera venu, j’irais le chercher moi-même. Larévélation va s’accomplir. N’a-t-il pas eu ses passeports. Dieu va faire en sorte que le président Alassane, en pensant à Houphouët-Boigny, en pensant à Gbagbo, son ami, il va le libérer. Pour moi Alassane est président de la république, chef suprême des armées et ministre de la réconciliation. C’est lui-même qui doit faire la réconciliation avec tous les chefs religieux et les rois de côte d’ivoire.  La côte d’ivoire de demain, avec la grâce de Dieu va se construire avec Laurent. Il va venir.

Vous avez sûrement un message pour vos fidèles…

Je veux que mes frères et sœurs chrétiens célestes sachent que des devanciers ont travaillé pour l’église. Ils doivent savoir qu’il est temps que ceux-là reçoivent d’eux reconnaissances, respects et hommages. C’est le prophète lui-même qui a envoyé l’église en côte d’ivoire, contrairement aux autres parties du monde où il envoyé ses émissaires. Cela montre à quel point la côte d’ivoire compte à ses yeux. Et il a envoyé l’église avec ses institutions : l’ordre de culte, comment prier, tout est révélé. Au moment où tous les grands sont partis ; il ne reste plus que le patriarche qui se fait appeler patriarche pasteur Sinkpon Maurice, Moulot Nicolas qui se fait appeler députy pastor (pasteur adjoint) et le doyen sarrassoro hyacinthe qui est dans son grade normal et qui est le vice-président du comité exécutif de l’église du christianisme de côte d’ivoire. Voici les trois doyens qui restent. Je voudrais que tous ces trois doyens qui ont vu le prophète se réveillent et sauvent la côte d’ivoire, en disant ce que le prophète a laissé. Nous disons que les jeunes gens qui sont en train de créer des diocèses : diocèse uni, diocèse spécial, la sainte église venue des cieux et l’église autonome, ne connaissent pas la vérité. Mais les doyens eux savent ce que le prophète a dit. Sinkpon et moi sommes allés voir le prophète. Il sait ce que prophète lui a dit. Zagadou avant de mourir a dit à Kanon et Gomé de retourner chez Ediémou, c’est lui le chef.
Après le complot contre ma personne, le Bénin et le Nigéria m’ont enlevé de mon poste de Chef du Diocèse, réellement impossible car un Chef du Diocèse n’est remplacé qu’après sa mort.
L’Eglise de Côte d’Ivoire a été divisée en deux parties.
Une partie pour le Bénin qui est dirigée par le Supérieur AGOUSSOU Denis et l’autre partie dirigée par le Senior Evangéliste DAHOUET.
C’est Moulot qui a remplacé Agoussou Denis ensuite à la tête de l’Eglise en Côte d’Ivoire, Moulot était Senior Evangéliste et les Béninois l’ont trouvé incapable de diriger, ils ont fait appel à Konan Germain (GK) pour remplacer Moulot.
Pour le Nigéria, ce n’est qu’à la mort de Senior Evangéliste Dahouet que le Senior Evangéliste Zagadou a pris sa place.
Après l’enquête d’Etat de Côte d’Ivoire par le Président Gbagbo, il ne doit plus avoir 2 Chefs dans l’Eglise et c’est celui que le Président Prophète Fondateur a établi qui revienne.
Je voulais dire à tous ceux-là que l’heure est arrivée pour que les jeunes puissent connaitre la vérité.
L’année 2021 est l’année de Vérité et de Bénédictions.

Oui le père du mensonge qui est le diable qui n’a plus part au ciel n’aura plus de place dans l’Eglise du Christianisme Céleste singulièrement l’Eglise de Côte d’Ivoire.
Avec le Doyen, le Vénérable Suprême Evangéliste SARASSORO Hyacinthe, celui qui connait le Prophète le Diocèse de Côte d’Ivoire va renaitre sous l’autorité du Saint-Esprit voilà pourquoi nous restons confiants pour aller le samedi 13 Février pour démarrer le fonctionnement de la Radio, notre Radio, la Radio de l’Eglise du Christianisme Céleste de Côte d’Ivoire « la Voix d’Oshoffa » à Yamoussoukro à partir de 16 heures et le démarrage de la fête des moissons de l’an 2021, la moisson du Diocèse le Dimanche 14 Février à la Paroisse Principale de la Région du Bélier saint Michel à partir de 09 heures.

Encore une fois la recréation est terminée, voilà près de 36 ans que le Fondateur est mort, le mensonge doit s’arrêter au Nom du Seigneur Jésus-Christ cela est fait.
Fini le mensonge, Vive la Vérité.

Interview réalisée par Tché Bi Tché

 

Lien chic : Generating...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatorze − 8 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com