Renforcement de la qualité sanitaire de la population : La polyclinique FARAH signe une convention avec GUSTAVE ROUSSY

0 508

Dans le cadre de sa politique de  renforcement de ses capacités interventionnelles, d’affûtement de stratégie de recherche de grandes expertises médicales pointues et de haut niveau à travers le monde pour la création d’une coopération pertinente , la polyclinique Farah a signé, le mercredi 27 octobre 2021  à Abidjan , une convention de coopération médicale internationale avec  l’institut Gustave Roussy de Paris .  C’était au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire au cours d’une cérémonie solennelle à l’initiative de  Walid Zahreddine, président directeur général de la clinique Farah . Cette cérémonie a réuni   plusieurs personnalités de haut rang dont Pierre Dimba,  Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Adama Toungara, médiateur de la république de Côte d’Ivoire.  Sous la supervision du  Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, entre la clinique Farah et Gustave Roussy pour le bonheur des populations ivoiriennes, le parterre d’invités assiste à la signature du protocole d’accord de coopération médicale internationale entre plusieurs grandes structures dont la clinique Farah, l’institut Gustave Roussy premier centre européen de lutte contre le cancer pour la prise en charge des patients atteints de tout type de cancer, CamBridge International (CBI) pour une proposition de régulation médicale en fonction de chaque demande. Ce rapprochement entre ces trois grands s’est fait en vue d’une collaboration intellectuelle et opérationnelle. Ils ont profité pour présenter à tous les invités de nouvelles unités de chirurgie ophtalmologique composées d’appareils médicaux de dernière génération. « J’avais fait un grand rêve, celui de construire un hôpital de classe mondiale, d’acquérir du matériel de dernière génération pour pouvoir soigner tout le monde en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, c’est chose faite. En outre, c’est grâce à une économie dynamique, forte, stable et à forte croissance mise en œuvre par son Excellence le président Alassane Ouattara que ce projet a pu voir le jour.”, a affirmé,  M . Walid Zahreddine .  Les objectifs de cette collaboration intellectuelle et opérationnelle ont été épluchés par les personnalités représentantes de ces grandes structures sanitaires dans la présentation de leurs différentes entités.  Ainsi  selon  M REMY THIOLET , conseiller international chez  GUSTAVE ROUSSY ,  cette structure sanitaire est le premier centre européen de lutte contre le cancer, un institut de soins, de recherche et d’enseignement, qui prend en charge des patients atteints de tout type de cancer, à tout âge de la vie.

Son expertise des cancers rares et tumeurs complexes, souligne-t-il est  notamment, internationalement reconnue. Pour M Walid Zahreddine, Pdg de la polyclinique Farah située à  Marcory, à Abidjan, son centre  sanitaire  est une clinique pluridisciplinaire de référence en Côte d’Ivoire qui propose aux populations une offre de soins complets, accessible à tous. « La Polyclinique Farah souhaite se positionner, dans la sous-région, comme l’établissement de santé de choix pour ceux qui recherchent l’excellence en matière de soins, de sécurité et de professionnalisme », relève-t-il. A ce titre,  rappelle le patron de la polyclinique Farah ,elle s’est dotée d’infrastructures techniques innovantes permettant de répondre aux exigences de la médecine moderne. Quant à  M. ROBERT CARLE –EMPEREUR, président  CareBridges International(CBI) , sa société est une structure sanitaire de services pour l’accès aux soins de santé au bénéfice de personnes non résidentes. C’est une société de tiers-payant santé qui a 12 ans d’expérience sur plus de vingt pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Ouverte en 2018, la Polyclinique FARAH s’est fixée la mission de hisser la Côte d’Ivoire  à un niveau d’expertise mondiale . D’où  l’ouverture de centres médicaux de proximité dans les différentes communes d’Abidjan dont trois ont été finalisés à savoir ,SOS-Abidjan, le 1er SAMU PRIVE en Côte d’Ivoire, Espace Médical Yopougon (EMY), un centre de soins et d’Explorations de jour dans le MALL COSMOS dans la commune de Yopougon puis la Clinique médicale Trade Center (CMTC) dans la commune du Plateau.

 

Renaud Djatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

7 − quatre =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com