Horizontal custom

Relance de l’économie à Ménaka: la Police des Nations Unies sécurise les foires hebdomadaures

530

BAMAKO, Mali, le 10 Octobre 2022 -/African Media Agency(AMA)/- Tous les jeudis, les Casques bleus de la Police des Nations unies (UNPOL) sécurisent la foire hebdomadaire de Ménaka. Ce 29 septembre 2022, après une escale au commissariat de police et à la brigade territoriale de la gendarmerie pour faire le point sur la situation sécuritaire avec leurs partenaires maliens, ils se dirigent vers le site de la foire. Arrivés au grand marché de Ménaka où se tient la foire, les Casques bleus prennent leurs marques et quadrillent le périmètre tout en discutant avec les forains pour avoir une idée plus précise de la situation et surtout de leur état d’esprit.

Première étape : le marché artisanal de Ménaka, lieux de convergence des forains venus de plusieurs villages et hameaux de la région avec des produits artisanaux, mais aussi les matières premières nécessaires à leur production, comme les peaux, le bambou de rônier, la paille, les tiges, la gomme arabique, ou encore le tannin. Hafizou Ag MOHAMEDINE est antiquaire. Il tient un stand où il commercialise des tabatières et des besaces produites par des forains venus d’autres communes. « Le fait que les Casques bleus participent à la sécurisation de cette foire nous rassure et nous met en confiance. Nous souhaitons que cela se poursuive afin de permettre aux uns et aux autres de mener leurs activités en toute quiétude » assure-t-il.

Plus loin, les policiers des Nations unies rencontrent Hayba Ag ALMOU, bijoutier venu d’un hameau situé à 30 km au nord-est de Ménaka. Ses produits attirent les visiteurs mais l’artisan déplore la situation sécuritaire actuel qui, à son appréciation, a lourdement impacté le secteur de l’artisanat depuis le déclenchement de la crise en 2012. « Les produits artisanaux sont beaucoup plus prisés par les étrangers, les visiteurs de passage. Depuis le déclenchement de la crise, il n’y a plus de touristes étrangers, très peu de visiteurs nationaux et tout cela est dû à l’insécurité. Voir les Forces internationales à nos côtés nous donne de l’espoir. Avec toutes les rumeurs de menaces sécuritaires qu’on entend chaque jour sur Ménaka, ajoute-t-il, il n’y a que ces actions de sécurisation qui peuvent nous rassurer et nous permettre de vaquer à nos occupations sans nous inquiéter, » affirme Hayba Ag ALMOU. Pour l’Officier de police M’Mah TRAORÉ, chargée de la police de proximité dans la région de Ménaka, « la sécurisation n’est pas le seul travail des Forces armées et de sécurité mais celui de tous. Il incombe également à la population de contribuer à sa propre sécurité. L’opération s’insère dans l’approche « Police de Proximité » qui, au-delà de la simple opération de sécurisation, contribue à rapprocher les Forces de sécurité maliennes (Police, Gendarmerie, Garde nationale et la Protection civile) de la population et à établir la sécurité et la quiétude en luttant contre le grand banditisme et toutes autres activités illicites qui peuvent compromettre la sécurité ».

Depuis mars 2022, une résurgence de la violence affecte durement les populations civiles dans la région de Ménaka. La MINUSMA a intensifié ses actions en coordination avec les Forces de défense et de sécurité du Mali en appui à leurs efforts pour la protection des civils.

Distribué par  African Media Agency pour Minusma.

The post Relance de l’économie à Ménaka: la Police des Nations Unies sécurise les foires hebdomadaures appeared first on African Media Agency.

Horizontal custom

Les commentaires sont fermés.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com