Publi-Reportage-« La voix des Oschoffistes » (3) : Ediémou Blin Jacob (chef des chrétiens célestes de CI): « On ne peut pas être chrétien céleste sans être Oschoffiste »

0 1 073

Nous travaillons dans la vérité sincère. Il y a la vérité du diable. Quand il parle, son mensonge devient vérité. Il y a la vérité divine qui est la vraie vérité, celle avec laquelle nous travaillons. Et sur la terre, c’est difficile de trouver des gens qui ont compris que tous nous sommes privés de la gloire de Dieu et chacun doit faire l’effort pour aller à la perfection. Aller à la perfection, c’est de l’héroïsme. C’est ce que nous sommes en train de faire. J’ai envie de devenir un disciple de Jésus-Christ par le prophète Oschoffa. « La voix des Oschoffistes », c’est quand le prophète Oschoffa lui-même vivait. L’église du christianisme céleste a été fondée le 29 septembre 1947, à Porto Novo, dans la maison du prophète Oschoffa, à 15 h GMT. Le christ lui-même s’est révélé au prophète Oschoffa, pas seulement en vision, mais vis-à-vis. Il lui a dit de fonder l’église qui n’est pas du paganisme, une secte, du syncrétisme. Mais sous l’autorité du Saint-Esprit révélé. Puisque quand le christ a fini son travail et est parti au ciel, les apôtres qu’il a lui-même choisis avaient reçu le Saint-Esprit et ont travaillé. Il y a des signes. Mais après les apôtres, l’église a grandi. L’enfant de Dieu a toujours l’esprit de Satan à côté de lui. Mais Jésus nous dit, sa grâce nous suffit. Le diable ne peut rien. Voilà pourquoi Jésus Christ en choisissant les 12 apôtres a choisi un démon. Pour montrer que nous tous, le diable va nous poursuivre tous les jours. On doit s’appuyer sur Jésus. Notre église,  c’est du christianisme africain. Ce n’est pas du christianisme romain. Ce n’est pas du christianisme européen, ni de l’orient…mais du christianisme africain. L’Afrique, lit de l’humanité comme nous le disons, on ne dit plus berceau de l’humanité, doit avoir sa religion. Alors, Jésus-Christ, en demandant à papa Oschoffa de fonder l’église, lui a donné l’église, avec ses instruments. L’église est donc ordonnée. C’est pourquoi nous disons « l’ordre du culte ». Le seul lieu habitable que Dieu a fait pour nous, c’est la terre. Après c’est le ciel. Celui qui croit que le ciel existe, doit travailler sur la terre de sorte à avoir une place au ciel. Le prophète Oschoffa nous a fait savoir que cette nouvelle religion va gagner toute la terre. Dans notre vie, Oschoffa est venu pour nous rassurer. D’après ce qu’il a nous a dit, Dieu est unique, toute religion est « de l’argent ». Mais la valeur dépend de Dieu seul. On ne parle pas que d’argent. Dieu le sait. Il dit que personne ne peut aller au ciel avec de l’argent. Tu es descendu avec rien. Tu vas reparti avec rien. Jésus n’est pas allé à l’école. Le chef de l’église catholique Pierre n’est pas allé à l’école. Mais Pierre a écrit dans la bible. Avec le Saint-Esprit. Il n’écrit pas avec l’encre, mais avec l’esprit. Quand tu écris avec l’esprit, ça ne se gomme plus, ça ne s’efface plus. C’est ce que nous avons reçu. Donc un enfant de l’église du christianisme céleste, est celui qui, par la grâce, est devenu disciple de Jésus par le prophète Oschoffa. Quand j’ai commencé à dire le Dieu d’Oschoffa, les gens ont dit que je déifiais Oschoffa. Non. Simplement il m’a démontré que Dieu est circonstanciel. A chaque génération, Dieu se manifeste. Le Dieu d’Abraham ; le Dieu d’Isaac ; le dieu de Jacob. Si je dis le Dieu d’Oschoffa, je suis dans le tempo de ma génération. Il le dit lui-même : « vous aurez beaucoup de prophètes, mais je suis  le seul fondateur ». Un chrétien céleste doit mettre en application ce que Jésus a donné à Oschoffa. Le seigneur Jésus lui-même dit à ses apôtres, après avoir lavé leurs pieds : « faites ceci en ma mémoire. Pourvu que vous le pratiquiez ». Si tu pratiques ce que         Jésus a fait, il y a un pouvoir en cela. Le disciple doit prononcer ce que le maitre a dit. Dieu a envoyé Jésus-Christ pour accomplir tout ce que les prophètes ont dit. Qui est Oschoffiste ? C’est celui qui sait que Jésus s’est révélé au prophète Oschoffa. Oschoffa a donné un enseignement. Comment veux-tu être chrétien céleste si tu ne sais pas ce que Oschoffa a fait et enseigné ? Tout est dans les livres. On apprend ce que les professeurs ont écrit et laissé.   Le prophète Oschoffa est mort, il y a 33 ans. Personne ne peut revendiquer avoir rassemblé tous les chrétiens célestes. Celui qui ne croit pas qu’Oschoffa est un prophète, tant pis pour lui. On ne peut pas être chrétien céleste sans être Oschoffiste. Celui qui est chrétien céleste et qui n’est pas Oschoffiste s’est égaré. Il doit revenir sur le droit chemin. Résister, ça casse.

 

Propos recueillis par Yeshua Amashua

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × 2 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com