Pour avoir dénoncé les abus à la douane : Un syndicaliste muté à la frontière libérienne

0 273

Le Secrétaire général du Sddd-Ci a dénoncé les détournements opérés à la douane par le PCA de la Mutuelle des douanes de Côte d’Ivoire (MUDCI), en complicité avec le Directeur général des douanes. Il a donc saisi le 16 décembre 2019, l’Inspection générale d’Etat et la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance pour un audit de la Direction des Moyens Généraux et de la MUDCI.

Au lieu de donner une suite aux revendications syndicales, le Directeur général des douanes a préféré affecter le Secrétaire général du Sddd-Ci au bureau des douanes de Prollo, à la frontière libérienne, le mercredi 18 décembre 2019. Le Directeur général des douanes, malgré les promesses de payer les arriérés de primes du Colonel Bobia, après la nomination d’un nouveau Directeur général des douanes en 2017, n’a pas encore respecté sa parole.

Le Sddd-Ci ayant fourni, en en son temps, les documents réclamés par le colonel Touré Bakoumba pour le paiement des primes de l’ex-Dga disponible à la douane. Cela est encore un abus de notre Directeur général des douanes qui se dit intouchable, parce que protégé par des pontes du régime.

Face à cette situation d’abus de pouvoir, nous demandons sans délais :

-Le paiement de tous les avoirs du Sddd-Ci, injustement confisqués par le Directeur général des douanes depuis 2017 ;

-Le paiement de l’épargne BNI-Gestion des retraités de 2017 à 2019 ;

-Le point des prélèvements effectués sur nos TS (Travail supplémentaire) pour le Fonds de Solidarité de la MUDCI depuis 2014 ;

-Le point des dépenses effectuées avec le prêt de 1,5 milliard de Fcfa accordé à la MUDCI par DIAMOND BANK pour la construction de notre hôpital.

Le Secrétaire général du SDDD-CI

D. Michel

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 + cinq =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com