Porté disparu des écrans radar : l’armée ivoirienne annonce le crash de l’Hélico MI-24 et la mort des 5 occupants :

0 191

L’armée en annonçant la perte du contact avec son hélicoptère MI-24  ce vendredi 10 septembre, au petit  matin avait avancé la thèse du crash. Cette thèse semble confirmée après avoir retrouvé les débris de l’avion de combat.   Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, le chef d’Etat-major Général des armées, le Général de corps d’armée, Lassina Doumbia écrit : « Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 septembre 2021,

Un hélicoptère d’attaque MI 24  de l’armée ivoirienne, en mission de reconnaissance, sur la ligne frontalière nord a perdu tout contact avec la station de contrôle. Les recherches entreprises  ont permis de localiser l’aéronef, qui s’est écrasé à 2 kilomètres  au nord de la localité de Togolokaye , dans le département de Téhini, en république de côte d’ivoire.

Les cinq occupants ont touts péri dans cet accident

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame. Le chef d’Etat-Major général des armées présente ses condoléances aux familles des disparus et les assure du soutien  de l’ensemble des Forces de Défense  et de Sécurité de Côte d’Ivoire ».  Un précédent communiqué faisait état ce vendredi matin de ce qu’ « Un hélicoptère de l’armée ivoirienne, en mission de reconnaissance sur la ligne frontalière nord, a perdu tout contact avec la station de contrôle, vers 02 h du matin, aux environs de Ferké et en direction de Korhogo. Les recherches sont en cours pour localiser l’appareil qui, à priori, se serait crashé. Les précisions vous seront communiquées ultérieurement ».

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × 4 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com