Politique nationale : Laurent Gbagbo chez Henri Konan Bédié, pour lui dire Yako

0 165

Après sa visite les 10 et 11 juillet à Daoukro, chez son  désormais allié, Laurent Gbagbo rencontre à nouveau Henri Konan Bedié,  mercredi.

La rencontre a lieu à Abidjan, à la résidence privée d’Henri Konan Bédié, à Cocody.

 

Accompagné de son épouse Nady Bamba et de quelques fidèles, l’ex Président Laurent Gbagbo a expliqué les raisons de sa visite à son aîné, Henri Konan Bédié, « une visite qui n’était pas politique ». Mais de compassion au président Bédié après la mort de son frère aîné.

« Le président Bédié est en deuil. Nous sommes venus le saluer, nous sommes venus lui présenter nos condoléances et nous sommes à sa disposition pour le reste du déroulement des funérailles. Ce n’est pas une rencontre politique, pour ne pas être péjoratif, ce n’est pas une rencontre officielle, mais plutôt une rencontre fraternelle », a déclaré Laurent Gbagbo après sa rencontre avec M. Bédié.

 

Une visite de Laurent Gbagbo au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui intervient à une dizaine de jours de l’organisation du congrès constitutif de la nouvelle formation politique annoncée par l’ancien président le 9 août 2021 à Treichville, à Abidjan.

 

Laurent Gbagbo a décidé de formaliser la création d’une nouvelle formation politique de gauche qui aura le même contenu que le Front populaire ivoirien (Fpi) qu’il a décidé d’abandonner à son ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan.

 

 

L’émotion était donc au rendez-vous à l’occasion de cette visite au terme de laquelle,

  1. Bédié a remercié son hôte non sans lui traduire sa reconnaissance pour ce soutien moral.

Pour rappel, lors de leur dernière rencontre en juillet, l’ex président Laurent Gbagbo avait affirmé que l’acte qu’il pose en allant voir « Henri Konan Bédié chez lui est un acte de réconciliation » et de « reconnaissance »

 

Laurent Gbagbo a  fustigé l’actuel mandat du chef de l’Etat et  condamné les évènements malheureux survenus à Daoukro, lors de la désobéissance civile en octobre 2020.

Il a rappelé comment Konan Bédié et lui se sont rapprochés depuis Bruxelles, le remerciant pour l’accueil.

 

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

huit + 14 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com