Horizontal custom

OMNISPORTS : JO 2021 AU JAPON : Le week-end des autres qualifiés ivoiriens à Tokyo

0 631

Le bilan de la Côte d’Ivoire aux Jeux Olympiques 2021 lors du week-end des 25 et 26 Juillet, n’a pas du tout été reluisant. La chute du Taekwondo In  Cissé Cheick aux larmes de la Judokate Dabonné Zouléiha en passant par les désillusions de la Nageuse Te Flan et de celles de Romain N’Dri, en sont les illustrations parfaites de deux jours d’échecs pour ce quatuor d’athlètes ivoiriens à Tokyo.

Horizontal custom

Taekwondo : en tout seigneur, tout honneur ! Le ciel est vraiment tombé sur la tête de Cissé Cheick Sallah Junior à Tokyo, au Japon. Au pays du ’’Soleil levant’’, le Champion olympique en titre ivoirien est descendu de son piédestal. Son jeune challenger, le Marocain Hachraf Mabdoubi (22 ans), l’a éliminé en 8èmes de finale dans la catégorie masculine des moins de 80kg par 21 à 11. Un coup dur pour l’international ivoirien Cissé Cheick Sallah Junior. Lui qui a lutté pour redescendre dans sa catégorie originale des moins de 67 kg. Mais le temps était compté pour pouvoir réaliser son vœu. Que c’est trop loin de conserver son statut en Or, acquis en 2016 aux JO brésiliens de Rio De Janeiro ! Selon lui, c’est une défaite qui représente une grosse déception ‘‘mais, c’est le Sport (…). On apprend toujours dans les défaites’’, a-t-il reconnu après sa chute vertigineuse  de sa place de Champion olympique en titre!

Judo : tout en pleurs après être passée à côté de son combat chez les moins de 57 kg féminin, Dabonné Zouléiha n’a pu créer la sensation de franchir ce 1er Tour au Tournoi de Judo des JO 2021 à Tokyo. Dans la capitale de l’Empire du Japon, la Judokate ivoirienne a connu le même trajet humiliant qu’il y a 4 ans. C’est-à-dire aux JO 2016 de Rio au Brésil où Dabonné Zouléiha a été freinée par la Japonaise Kaori Matsumoto par Ippon ou le K.O.                                                                                                         A ces Olympiades nippons de 2021, c’est par un même Ippon, celui de la Portugaise Telma Monteiro que Dabonné Zouléiha est restée à quai ! Le rêve de la Vice-championne d’Afrique de Judo chez les moins de 57 kg, s’est brisé à Tokyo.

Natation : submergée par la puissance des autres concurrentes dans les Bassins de Tokyo lors de l’épreuve du 400m Nage Libre féminin, Talita Te Flan, n’a pu que constater les dégâts. Comme lors des JO 2016 à Rio au Brésil, la Nageuse internationale ivoirienne de 26 ans, n’a pu ‘‘dompter’’ les piscines à ces JO 2021 au Japon. Une destination qui lui restera comme un triste souvenir pour l’Italo-ivoirienne. Talita Te Flan a fini à la 25ème place sur 26.

 

Aviron : l’apprentissage du haut niveau international, se poursuit pour le jeune rameur N’Dri Romain. Qualifié in extrémis lors du Tournoi Pré-olympique (Zone Afrique en Tunisie), le Novice ivoirien aux JO 2021 au Japon, peut s’estimer heureux et fier de se voir repêché pour une place au sein du classement final de l’Aviron à ces Olympiades 2021 de Tokyo.                                                                                                         Comme lui, ses Compatriotes Cissé Cheick Sallah Junior ou Dabonné Zouléiha ou encore Te Flan, les JO 2021 au Japon se sont arrêtés pour eux le même jour du Dimanche 26 Juillet. Soit seulement deux jours après l’ouverture officielle de ces rendez-vous sportifs de très haut niveau de Tokyo.                           Fin donc de parcours pour ce quatuor de représentants de la Côte d’Ivoire aux JO 2021.

Jean-Cyr ADOPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

treize + 6 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com