Menace terroriste à l’est de la Côte d’Ivoire : L’état-major des Armées dément

0 456

Dans un communiqué rendu public, mercredi 15 juin 2022, l’Etat major des Armées de Côte d’Ivoire réfute la thèse selon laquelle une attaque djihadiste a été repoussée dans l’est de la Côte d’Ivoire, comme rapportée par plusieurs médias.

 

La même note indique que le Bureau d’Information et de Presse des Armées (BIPA) invite par conséquent les propagateurs de telles rumeurs à la responsabilité, parce que le terrorisme représente un péril sécuritaire majeur pour toute entité, et son évocation doit s’entourer de prudence.

 

En tout état de cause, l’Etat-Major Général des Armées a toujours informé les populations des alertes et attaques terroristes signalées ou survenues sur toute l’étendue du territoire national, mission à laquelle le BIPA, son service de communication ne s’est jamais dérobé, lit-on dans le communiqué signé du Colonel OTCHELIO Gnahé Etienne,

Chef du Bureau d’Information et de Presse des Armées (BIPA).

 

 

 

Dans une dépêche de l’agence de presse (agence d’Etat),  le  commandant de brigade de la gendarmerie de Bettié (localité située à l’est du pays), Kouassi Noël, a appelé les populations à plus de vigilance, lors du lancement des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2022, le lundi 13 juin 2022.

 

Selon l’Agence Ivoirienne de Presse, (Agence d’Etat) qui rapporte l’information , le commandant Kouassi, faisant état d’une attaque djihadiste repoussée la veille, dimanche 12 juin 2022 à la frontière ivoiro-ghanéenne a exhorté les populations proches du Ghana voisin à signaler tout mouvement suspect dans la ville. Ce, pour aider les forces de l’ordre à annihiler la menace djihadiste qui continue de représenter une menace transnationale.

 

Il a appelé  les populations à rester vigilantes afin d’anticiper de potentiels risques d’attaques djihadistes dans la zone.

Une information qui a suscité la réaction de l’Etat major des Armées de Côte d’Ivoire a travers un communiqué pratiquement laconique.

En tout état de cause, la Côte d’Ivoire fait face à des menaces terroristes, notamment dans sa partie septrbrionnale où des incursions djihadistes ont fait des morts au sein de l’armée nationale.

 

TN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

19 + un =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com