Lutte contre le changement climatique : Nestlé propose une agriculture régénératrice et une électricité renouvelable

0 678

Nestlé entend réduire l’émission de  carbones  à zéro d’ici 2050 en harmonie à sa signature  dans l’engagement collectif  des Nations Unies ‘Business Ambition for1.5°C’. Au cours d’une conférence de presse donnée le 3 décembre 2020, la   multinationale de l’agro- alimentaire  a réitéré cet engagement,   en déballant son plan  détaillé assorti d’un calendrier. En effet  l’’entreprise prend des mesures pour réduire de moitié ses émissions d’ici 2030 et parvenir à zéro émission nette d’ici 2050. Pour atteindre cet objectif , la multinationale propose deux solutions à savoir l’agriculture régénératrice avec  la plantation de centaines de millions d’arbres au cours des 10 prochaines années et la transition complète de l’entreprise vers l’utilisation de 100% d’électricité renouvelable d’ici 2025. De plus, Nestlé continue d’augmenter le nombre de ses marques qui atteignent la neutralité carbone.  L’entreprise a émis 92 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, une valeur qui servira de référence pour mesurer les progrès. « Le Conseil d’administration reconnaît que la prise de mesures décisives pour lutter contre le changement climatique est d’une importance stratégique. Cela renforce l’accélération et l’intensification de notre action afin d’assurer la réussite à long terme de notre entreprise et contribuer à pérenniser l’avenir des générations à venir. » a affirmé Paul Bulcke, président de Nestlé. Avant de relever l’urgente nécessité  de cette  lutte contre le changement climatique pour la réussite à long terme de ses activités. « Nous avons une opportunité unique de lutter 2/3 contre le changement climatique, car nous menons nos activités dans presque tous les pays du monde et nous avons la taille, l’échelle et l’envergure nécessaires pour faire la différence. Nous travaillerons en collaboration avec les agriculteurs, les partenaires de l’industrie, les gouvernements, les organisations non gouvernementales et nos consommateurs afin de réduire notre empreinte écologique », a soutenu le patron de cette institution . Le plan de Nestlé pour parvenir à la neutralité carbone couvre trois domaines principaux : L’entreprise collabore déjà avec plus de 500 000 agriculteurs et 150 000 fournisseurs pour leur apporter son soutien dans la mise en œuvre des pratiques d’agriculture régénératrice. Nestlé prévoit de s’approvisionner à hauteur de plus de 14 millions de tonnes d’ingrédients issus de l’agriculture régénératrice d’ici 2030, stimulant ainsi la demande pour ce type de produits. Nestlé intensifie également son programme de reforestation en vue de planter 20 millions d’arbres chaque année pendant les 10 prochaines années, dans les régions où l’entreprise s’approvisionne en ingrédients. Plus d’arbres signifie plus d’ombre pour les cultures, plus de carbone éliminé de l’atmosphère, des rendements plus élevés, une amélioration de la biodiversité et de la santé des sols. Les principales chaînes d’approvisionnement des matières premières clés de l’entreprise, comme l’huile de palme et le soja, ne seront pas liées à la déforestation d’ici 2022. Grâce à de tels efforts, Nestlé crée des partenariats à plus long terme et offre aux communautés agricoles des revenus plus sûrs et plus élevés. Dans ses 800 sites répartis dans les 187 pays où elle exerce ses activités opérationnelles, Nestlé prévoit d’achever sa transition vers une utilisation de 100% d’électricité renouvelable au cours des cinq prochaines années.

Renaud Djatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

huit − trois =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com