Lutte contre la déforestation : Le groupe Nestlé offre 15000 plants forestiers à la Côte d’Ivoire

0 103

Dans le cadre de l’opération « 1 jour, 5 millions d’arbres » organisée à Yamoussoukro par le Ministère des Eaux et Forêts, le groupe  Nestlé ouvre sa station expérimentale à Monsieur Alain Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts. Cette station qui est une contribution de cette multinationale à l’Etat de Côte d’Ivoire comprend  15000 plants forestiers. Le Ministre des Eaux et Forêts a profité de sa visite à la station expérimentale de Nestlé pour s’enquérir des différents programmes de recherche sur les plantes et l’agronomie, notamment les travaux sur l’embryogénèse somatique. Ces travaux de recherche menés en partenariat avec le Centre National de Recherche Agronomique (Cnra), participeront à améliorer la qualité nutritionnelle et la productivité du cacao, du café et des cultures locales. A l’issue de la visite, Monsieur Thomas Caso, Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire a invité le ministre, Monsieur Alain-Richard Donwahi, à planter symboliquement son arbre sur le site de Zambakro. « Nous avons signé, il y a quelques jours avec Nestlé un accord qui consacre un important financement à la restauration de la forêt de Cavally. Aujourd’hui nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu et entendu à la station expérimentale de Zambakro. Nous espérons que de telles pratiques puissent être vulgarisées une fois les recherches terminées et approuvées. » a espéré, M. Alain-Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts. Pour rappel, le 20 juillet dernier, le Groupe Nestlé a signé un protocole avec le Minef finançant le programme de préservation et de réhabilitation de la forêt de Cavally pour un montant de plus de 1 milliard et demi de francs CFA.« Nous remercions son Excellence Monsieur le ministre pour son intérêt et ses encouragements. Nous saluons également son programme Un jour, 5 millions d’arbres. Nous continuerons à travailler avec les gouvernements pour aider à protéger et restaurer les réserves forestières et améliorer la qualité de vie des communautés », a déclaré le Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire, M. Thomas Caso

Cette contribution entre en ligne droite avec l’engagement de Nestlé de lutter contre la déforestation. En 2017, Nestlé a rejoint l’Initiative Cacao et Forêts (ICF) pour contribuer à mettre fin à la déforestation, en partenariat avec les gouvernements de la Côte d’Ivoire, du Ghana et des acteurs de l’industrie du cacao et du chocolat. Dans le cadre de l’ICF, Nestlé va distribuer 2 600 000 plants fruitiers et forestiers d’ici 2022 pour participer à la restauration du couvert forestier en Côte d’Ivoire. Bâtie sur 30 hectares de terrain à 18 Kilomètres de Yamoussoukro, la station expérimentale de Zambakro offre une plateforme technico scientifique complémentaire aux infrastructures du Centre de Recherche et Développement Nestlé Abidjan. Cette station contribue au renouvellement du verger ivoirien de café et de cacao, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie des populations rurales, la vulgarisation de variétés riches en nutriments.

Rd

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix − neuf =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com