Les enseignants des universités publiques annoncent une grève de trois jours à compter du 12 mars

0 798

Les enseignants des universités et grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire annoncent une grève de trois jours à compter du 12 mars pour dénoncer “la mauvaise gouvernance des dirigeants’’ de ces institutions universitaires. Dans un communiqué signé par son secrétaire général N’guessan Kouamé, « Il a été décidé d’un arrêt de travail en signe de protestation contre la mauvaise gouvernance et la violence sur nos universités : les 12,13 et 14 mars 2018 » , écrit la Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC),
Les enseignants, par cet arrêt de travail, entendent « exprimer leur ras le bol et manifester leur mécontentement face aux dérives de leurs dirigeants universitaires », a-t-il poursuivi. « Des dirigeants sont parachutés à la tête de ces universités et grandes écoles publiques avec des opaques contrats de performance, note-t-il. Nous remarquons que c’est un phénomène qui prend de l’ampleur depuis un certain moment ».Toutefois, la CNEC est revenue sur l’incident qui s’était produit au mois de janvier à Korhogo lorsque  deux agents de l’administration de l’Université de cette ville du nord ivoirien ont physiquement et verbalement agressé Dr Nangah Krogba Yves.  Une situation que le corps des enseignants chercheurs avait déplorée.

Josué Koffi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-huit − 16 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com