Lancement du projet Culture at Work Africa : Conférences et expositions au cœur des activités à Abidjan

0 172

Depuis  le 19 mai 2021 Abidjan accueille  le projet Culture at Work Africa  avec des conférences et expositions à la rotonde des Arts dans la capitale économique ivoirienne. Premier acte de trois événements qui se poursuivront – virtuellement et Covid oblige – le 8 juin prochain à Paris, en France, au Centre Culturel Italien et au Palais des BOZAR à Bruxelles, en Belgique, le 17 juin.  Le vernissage (physique) de l’exposition d’Abidjan, à la Rotonde des arts Contemporains, présente depuis le 20 mai, des travaux d’une dizaine (de projets) d’artistes, créateurs et professionnels de la culture, originaires de neuf (9) pays d’Afrique. Toute l’exposition d’une quinzaine de pays participants qui aurait dû être physique au Palais des BOZAR et à la Rotonde a été transformée en une exposition virtuelle à visiter  sur cultureatwork.art. Un parcours qui se fait dans des salles virtuelles, à travers des vidéos; et tous les projets s’y trouvent expliqués (textes anglais et français). Selon  Davide Grosso, Chef de projet du Conseil international de la Musique – International Music Council, ce  projet a commencé il y a quatre ans suite à un appel à projet de l’Union Européenne. « Un consortium a été monté avec des partenaires internationaux et africains. En Afrique, il s’agit de Arterial Network basé à Abidjan, Culture Fund du Zimbabwé et le CERAV Afrique (Centre régional pour les arts vivants en Afrique) basé au Burkina Faso. Ce dernier est un Centre de catégorie 2 de l’Unesco (Ndlr; créé en vertu d’un accord signé par le gouvernement du Burkina Faso et la Directrice générale de l’UNESCO en 2010) »,  explique David. L’objectif de ce projet était  de savoir comment utiliser la culture pour favoriser le dialogue interculturel en Afrique, soutenir des (petits) projets de terrains qui utilisent la culture comme le moyen de faire rencontrer les gens et de créer une cohésion sociale. Cette initiative a eu un fond auprès de l’Union Européenne qui a suscité deux  appels   à projets qui ont ciblé quinze pays africains (anglophone et francophone). « Les structures sur le terrain ont postulé et nous avons financé 34 projets – soit, plus ou moins deux projets par pays. Celles-ci ont mis en place des activités. Par exemple, il avait un projet sur la formation des femmes à la photographie, un projet sur l’utilisation du cirque dans des zones de conflits (Kenya – Somalie). Très souvent, ces projets rassemblaient deux ou trois pays, donc régionaux. A l’exemple du projet entre la RDC et le Mali sur l’utilisation du Théâtre pour (favoriser) l’inclusion des personnes défavorisées. Il faut noter que ces projets avaient comme axes principaux les renforcements de capacités des jeunes, des femmes, les personnes défavorisées », a-t-il ajouté. Le membre du consortium représenté à Abidjan, c’est ARTERIAL Network Côte d’Ivoire, présidé par Hilaire KOBENAN. Il s’occupe également du bureau (staff) Arterial continental

Renaud Djatchi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

15 − douze =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com