Inondations à Abidjan : 2 milliards de Fcfa pour porter secours aux victimes et résoudre les causes liées au drame

0 899

Ankylosés par la légendaire dictature de Ouattara, ses collaborateurs ne sachant pas quelle initiative prendre en son absence, de peur d’être sermonné au cas où ça tourne mal, ceux-ci, le VP et le PM en tête, se sont montrés timorés aux premières heures des inondations, ce qui a fait dire aux victimes que l’Etat les a abandonnés. La preuve, au moment où les principaux ministres se réunissaient au ministère de l’Intérieur, le mercredi 20 Juin, les populations d’Allabra, à Cocody-Riviera, par exemple, étaient à se demander où déposer les affaires retirées après le passage des eaux. Il a fallu l’arrivée d’Alassane Ouattara pour rendre visite aux habitants du quartier le plus touché.    Ce jeudi 21 juin 2018, à la Riviera, dans la Commune de Cocody, deux sites sinistrés suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville
d’Abidjan et l’intérieur du pays, les lundi 18 et mardi 19 juin 2018, et qui ont occasionné des drames
humains et des dégâts matériels importants, ont reçu la visite du Chef de l’Etat, qui avait à ses côtés, le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, des membres du
Gouvernement, ainsi que le Gouverneur du District d’Abidjan et le Maire de la
Commune de Cocody. Il entamé sa visite par le quartier ‘’Allabra’’ où il a pu constater les dégâts commis
par les eaux et échanger avec les membres de la famille Zakpa (qui a perdu un parent), avant de se rendre
à la Rue ‘’Ministre’’, à la Riviéra-Palmeraie. Dans la déclaration faite au terme de cette visite, le Président Alassane Ouattara a exprimé à nouveau
ses condoléances « les plus attristées » aux victimes et à leurs proches.
Évoquant les causes de ce sinistre, le Président de la République a relevé celles liées au dérèglement climatique mais aussi celles qui sont le fait des hommes, notamment l’incivisme de bien de personnes. Aussi, a-t-il saisi l’occasion de cette visite pour en appeler à l’esprit civique et à la discipline des uns et des autres. Après avoir salué l’élan de solidarité observé en direction des victimes depuis la survenue de cette situation
dramatique, le Chef de l’Etat a marqué toute sa fermeté et celle du Gouvernement dans l’application des mesures
arrêtées, notamment en ce qui concerne les constructions anarchiques sur les emprises d’eaux de ruissellement,
les dépôts sauvages d’ordures, en particulier les sachets plastiques qui bouchent les caniveaux, etc. En tout état de cause, il s’est dit « offusqué et totalement meurtri » par ce qui se passe, d’autant que la vie
humaine « n’a pas de prix ».Toutefois, il a révélé que le Gouvernement vient de dégager la somme de 02 milliards de F CFA pour soulager les
concitoyens touchés par cette tragédie et résoudre par la même occasion une série de problèmes qui ont été identifiés. Pour terminer, le Président de la République a félicité les Sapeurs- Pompiers, les Forces de l’ordre et toutes les bonnes volontés
dont l’action a permis de sauver des vies et de limiter des dégâts.

Axel Eliakim

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

cinq × 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com