Horizontal custom

Grâce présidentielle accordée à Laurent Gbagbo : La réponse polie de Simone Gbagbo

0 2 753

L’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo a rejeté la grâce présidentielle accordée à l’ex-Président ivoirien, Laurent Gbagbo par Alassane Ouattara, l’actuel chef de l’Etat.

 

Horizontal custom

Dans son allocution suite à son élection, comme présidente à la tête du Mouvement des générations capables (MGC), Simone Gbagbo, la présidente fraîchement élue a évoqué, pour la première fois, la question de la grâce présidentielle accordée à Laurent Gbagbo.

 

Aussi, à l’instar du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI-Parti de Laurent Gbagbo), le Mouvement des générations capables (MGC), mouvement citoyen transformé en parti politique samedi 20 août 2022, n’est également pas satisfait de la décision du président Alassane d’accorder la grâce présidentielle à son prédécesseur Laurent Gbagbo.

 

« Nous ne dirons pas merci à Alassane Ouattara »,  a déclaré l’ex-première dame, Simone Gbagbo affirmant qu’elle aurait préféré une loi d’amnistie en lieu et place de cette décision qui ne rétablit pas Laurent Gbagbo, dans ses droits civiques.

 

« La grâce présidentielle accordée au président Laurent Gbagbo en lieu et place d’une amnistie alourdit davantage l’atmosphère socio-politique du pays, de sorte que nous ne dirons pas merci à Alassane Ouattara pour la grâce présidentielle », a-t-elle dit

 

Avant, la nouvelle présidente du MGC a salué la décision du chef de l’exécutif ivoirien, accordant la liberté conditionnelle à Vagba Faussignaux, Contre amiral et Jean Noël Abehi, deux officiers arrêtés et écroués à la prison pour leur implication liée à la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait officiellement 3000 morts en Côte d’Ivoire.

 

Elle a en outre plaidé pour la libération d’une « vingtaine d’autres prisonniers militaires qui croupissent toujours dans des prisons ivoiriennes ». A cela s’ajoutent des centaines d’exilés politiques toujours dans l’attente d’un retour au bercail après plus d’une dizaine d’années passées en dehors de la Côte d’Ivoire.

 

Le Mouvement des Générations capables, a dit sa présidente, est une organisation politique humaniste et progressiste. « C’est un courant politique fortement ancré dans la sociale démocratie. Au niveau économique, nous sommes pour la promotion de l’économie sociale du marché », a-t-elle expliqué.

Le MGC a vu le jour en septembre 2021. Simone Gbagbo était jusque-là la marraine.

 

 

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept − 4 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com