Filière Mangue : La Côte d’Ivoire, 1er exportateur en Afrique de l’Ouest, selon un conseiller du premier ministre

0 151

 

La capitale économique de la Côte d’Ivoire, Abidjan, abrite les travaux de la  2e Conférence internationale de la Mangue  qui s’est ouverte mercredi 17 novembre autour du  thème principal, « Quels financements de l’Etat de Côte d’Ivoire pour la filière mangue de 2021 à 2030 pour les axes production, transformation et commercialisation ? ».

À l’occasion, Dr Ackah Angniman, Conseiller spécial du Premier ministre  a révélé que  » La Côte d’Ivoire est le 1er exportateur africain de mangues et 3e exportateur mondial juste derrière le Pérou et le Brésil ».

Il a déploré toutefois que   » seulement 2,5 de la mangue est transformé sur place soit 4500 tonnes sur 180. 000 tonnes disponibles, » a-t-il expliqué , en rappelant  la place de la mangue dans l’économie de rente du pays à savoir 3e culture dans la zone nord et 2e fruit frais d’exportation après la banane poyo (banane douce).

 

Selon les dernières statistiques, avec une production d’environ 180 000 tonnes par an, la mangue fraîche est le 3ème fruit exporté par la Côte d’Ivoire. Le pays en est le 3ème fournisseur du marché européen, avec 32 400 tonnes annuellement

Quant à la commercialisation, plus de 96% de la production est vendue de façon individuelle aux stations de conditionnement, aux commerçants grossistes sur les sites de production et aux unités de production. « En 2018, la mangue, selon le ministère de l’agriculture, a généré 7 milliards francs CFA pour faire vivre plus de 7000 producteurs », a conclu Dr Ackah Angniman.

 

Le Ministère ivoirien de l’Agriculture et du développement rural invite en conséquence, les acteurs de la filière mangue à impliquer la recherche et l’innovation pour parvenir à une technologie sur la conservation et une transformation durable.

Gregor Wolf, directeur de la Fédération allemande du commerce d’exportation (BDEx) partenaire de l’intermangue depuis décembre 2019, a salué la tenue de la 2e  conférence, renforçant le partenariat Nord-Sud, avec pour objectif  d’inciter les producteurs à continuer de produire des mangues de qualité sur le marché européen.

 

Initiée par l’interprofession de la Mangue (Inter-Mangue) et la fédération allemande du commerce d’exportation (BDEx), cette rencontre permet aux acteurs, professionnels et bailleurs de fonds  de faire  l’état des lieux  de la filière.

 

  1. N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 + 16 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com