Education Nationale : La Cosef-ci présente son nouveau porte-parole

0 158

Le Bureau exécutif national de la coalition du Secteur Education/Formation de Côte d’Ivoire (Cosef-ci), a organisé une conférence de presse, ce lundi 3 août 2020, à son siège, à Yopougon Terminus 27. Objectif : Présenter M. Kouamé Bertoli, secrétaire général national du réseau des instituteurs de Côte d’Ivoire (Rici), comme nouveau porte-parole de ladite structure, en remplacement de  M. Ako Nomel, suite au renouvellement de ses instances intervenu le 30 juillet dernier. M. Kouamé Bertoni est  à la barre pour une durée d’un an.

Le nouveau promu a félicité son prédécesseur pour le travail abattu et a promis  apporter un nouveau souffle,  voire un savoir-faire qu’il compte mettre au service des enseignants de Côte d’Ivoire, à l’effet de trouver des solutions diligentes aux questions urgentes.

A cet effet,  le nouveau porte-parole compte mettre à nouveau sur la table de négociation, et cela jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications,  tous les points des doléances restées ignorées.

« C’est pourquoi, nous disons que la question de l’indemnité de logement ne saurait être occultée par une quelconque promotion immobilière à l’attention des enseignants », a-t-il indiqué. A cela vient s’ajouter la question du reversement des salaires des mois de mai 2019 et surtout, le reversement des salaires des mois de janvier et février 2020.

Dans la même veine, la Cosef-ci fait planer la menace d’une plainte judiciaire afin de faire aboutir leurs dossiers et partant de là, mettre un terme aux abus de Mme la ministre Kandia Camara et de son gouvernement. Un autre défi que compte relever le nouveau porte-parole a trait à la question de formation syndicale des adhérents. « Il y aura des formations syndicales, des formations sur les droits de l’homme et d’autres formations dans des domaines spécifiques à l’endroit des secrétaires généraux et des militants », fait-il savoir.

Faut-il le noter, à en croire le nouveau porte-parole, depuis l’atelier de Bassam qui s’est déroulé du 10 au 13 avril 2019, puis du 20 au 24 avril 2019 au CNMS, jusqu’à ce jour, aucune réponse n’a été donnée aux revendications de la Cosef-ci.

Assamamgbri Paulin  

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

trois × 4 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com