Désobéissance civile-grève de la FESCI : La capitale économique Abidjan paralysée

0 294

La désobéissance civile décrétée par les partis politiques de l’opposition est entrée dans sa phase active.  Ce lundi matin, aux environs de 7h30mn, les riverains de la Riviera II se sont réveillés dans un brouhaha infernal. Et pour cause, les Étudiants de la FESCI sont entrés en action en vidant les élèves des écoles primaires et secondaires situées dans les environs.

Les premières écoles à avoir subi la furia de la FESCI sont le Groupe scolaire d’Anono et l’école voisine des Catholiques Saint François Xavier d’Anono. Comble de malheur, une voiture administrative garée tout juste à côté de l’école Catholique à été brulé apprend-on, suite au passage de la FESCI.

Dans la même veine, au rond point de la Riviera II, un véhicule particulier et un Bus de la Sotra, ont été brûlés. La police alertée par les riverains est arrivée quelques minutes après que les dégâts ont été commis.

Faut-il le noter, la paralysie de la ville d’Abidjan est effective et les jours à venir nous situerons sur la capacité des partis politiques à  maintenir la pression sur le gouvernement.

Jean-Baptiste Essis

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

trois × 2 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com