Démission de Duncan : Dans le secret de la réunion entre Ouattara, Duncan et Gon, avant sa mort

0 245

Daniel Kablan Duncan n’est plus le vice-président de la République de Côte d’Ivoire. Il a donné sa démission au président de la République, Alassane Ouattara qui l’a acceptée, le cœur un peu lourd. « Le Vice-Président de la République, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN a remis au Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, sa démission du poste de Vice-Président de la République, pour des raisons de convenance personnelle, par une correspondance en date du 27 février 2020 » confirme un communiqué de la Présidence ivoirienne. « Après plusieurs entretiens, dont le dernier a eu lieu le mardi 7 juillet 2020, le Président de la République a pris acte de cette démission et a procédé, le mercredi 8 juillet 2020, à la signature d’un décret mettant fin aux fonctions de Monsieur Daniel Kablan Duncan en qualité de Vice-président de la République, conformément à la Constitution, telle que modifiée par la loi constitutionnelle n02020-348 du 19 mars 2020 » ajoute le communiqué. Comme ce communiqué le témoigne, par les entretiens et le temps mis pour rendre la démission publique, le président a laissé le temps à son vice-président pour qu’il revienne sur sa décision. Environ cinq mois se sont écoulés. Mais Duncan est resté droit dans ses bottes. La réunion qu’on pourrait qualifier de dernière chance, selon des informations piochées aux bonnes sources, aurait eu lieu le mercredi 8 juillet 2020, bien avant le début du Conseil des ministres du jour. Selon le communiqué, le président la situe le 7 juillet 2020. Qu’à cela ne tienne ! Ce que disent nos sources, c’est que le Président Ouattara, son vice-président Duncan et l’ex-Premier Ministre Gon étaient présents. Le décor planté, le président aurait laissé la parole à Duncan. Le Vice-président dans son speech aurait confirmé avec instance sa démission. Le président aurait réagi pour dire qu’il ne pensait pas que son vice-président allait aller jusqu’au bout. Ce à quoi Duncan aurait répondu pour dire qu’il maintenait cette démission, car selon lui, il aurait subi « trop de frustrations et d’humiliations ». Et qu’il se sentirait bien si cette démission était officialisée ‘’aujourd’hui’’ (ndlr 8 juillet 2020) ». L’ex-Premier Ministre Gon aurait pris la parole avec une mine tirée. Et aurait dit à peu près ceci au président : « Si c’est à cause de cette candidature que vous devez perdre vos amis et soutiens de longues dates, on peut reconsidérer la candidature. Soro, après Soro, les autres ; et aujourd’hui Duncan, ça fait beaucoup ». Le président aurait répliqué pour dire ce n’était pas un problème pour lui. Les douloureux événements de ce 8 juillet 2020, ont couvert cette démission d’une couche épaisse de poussière, le temps de rendre hommage ‘’à chaud’’ au Premier ministre Gon, décédé des suites d’un malaise. Moins d’une semaine après, la démission de Duncan est rendue officielle. Tournant la page d’une amitié, vieille de 30 ans.

Tché Bi Tché

tbt552@yahoo.fr   

Lien chic :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

sept + 19 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com