Décrispation socio-politique : Koua Justin et Babily Dembelé enfin, libérés

0 515

 

L’ancien porte-parole de la branche du Front Populaire Ivoirien (FPI) dénommée « Gbagbo ou rien – Gor », Justin Koua a recouvré la liberté, dans la nuit du mercredi à jeudi, apprend-on de sources proches de l’interessé et concordantes.

Il été mis en liberté et sous contrôle judiciaire.

 

Justin Koua, fidèle à Laurent Gbagbo avait été arrêté en septembre 2020 à Korhogo, au nord du pays, lieu de son travail. L’administrateur des services financiers aux impôts, était placé depuis lors, sous mandat de dépôt.

 

Les autorités lui reprochaient d’être à l’origine d’organisation de manifestations ayant  ouvert sur des troubles à l’ordre public dans le cadre des manifestations contre le troisième mandat d’Alassane Ouattara, lors du scrutin présidentiel d’octobre 2020.

 

Outre Justin Koua, un autre détenu,  Babily Dembelé, leader d’une petite formation politique, a recouvré la liberté. Il était détenu à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca-plus grande prison du pays).

 

Babily Dembélé a passé 10 mois 24 jours en prison.

D’autres personnes anonymes arrêtées lors des manifestations électorales de 2020 ont recouvré la liberté, indique-t-on.

 

Lors de l’annonce de candidature d’Alassane Ouattara le 6 août dernier 2020, le FPI « Gbagbo ou rien »  et l’ensemble de l’opposition ivoirienne significative ont appelé à manifester contre cette décision jugée  « anticonstitutionnelle ».

Au cours de la rencontre historique le 27 juillet 2021 entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, le dernier avait plaidé pour la libération  de ses proches détenus dans le cadre des différentes crises électorales.

Cette libération est un pas important dans le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire.

 

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

treize − dix =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com