Découverte d’un cas d’Ebola en Côte d’Ivoire : L’OMS exprime sa préoccupation

0 319

Dans un communiqué, la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, a exprimé la préoccupation de l’agence de l’ONU suite à la confirmation d’un cas d’Ebola en Côte d’Ivoire. « Il est extrêmement préoccupant que cette épidémie ait été déclarée à Abidjan, une métropole de plus de quatre millions d’habitants », a-t-elle déclaré, tout en restant confiante   en la capacité de réaction de la Côte d’Ivoire face à la maladie à virus Ebola. « Cependant, l’essentiel de l’expertise mondiale en matière de lutte contre la maladie à virus Ebola se trouve ici, sur le continent, et la Côte d’Ivoire peut tirer parti de cette expérience pour accélérer la riposte. Il s’agit de l’un des six pays auxquels l’OMS a récemment fourni un appui dans le but de renforcer la préparation à la lutte contre la maladie à virus Ebola et ce diagnostic rapide montre que la préparation porte ses fruits »,   fait savoir le communiqué. Le ministère ivoirien de la santé a confirmé, samedi, le premier cas de maladie à virus Ebola dans le pays depuis 1994. L’annonce a été faite après que l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire a confirmé la présence du virus Ebola dans des échantillons prélevés sur une patiente de 18 ans en provenance de Guinée, qui avait été hospitalisée à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Dans le cadre de la coordination des activités transfrontalières de lutte contre la maladie à virus Ebola, l’OMS entend appuyer la Côte d’Ivoire avec 5000 doses de vaccin anti-Ebola. Un avion décollera bientôt d’Abidjan pour recueillir les doses de vaccin qui serviront à vacciner les personnes à haut risque, surtout les agents de santé, les premiers intervenants et les contacts des cas confirmés. Au niveau de la Côte d’Ivoire, le Gouvernement a annoncé la réactivation de la surveillance communautaire de la riposte à Ebola, l’organisation du suivi de tous les contacts identifiés, la sensibilisation, la prévention, le diagnostic et la prise en charge des cas confirmés, la vaccination immédiate des groupes cibles, la poursuite du strict respect des mesures barrières édictées contre le Covid-19  qui restent valables pour la maladie à virus Ebola ;Le Gouvernement rassure la population et les invite à la sérénité. Toutes les dispositions sont prises pour faire face à la situation.

TN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × 3 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com