DÉCLARATION DU PIT : Les anciens militants du PIT se battent encore au RHDP

0 1 110

« Le Temps ce second nom de DIEU comme titrait l’écrivain canadien DJIFA BLESSINGS nous apprendra assurément qu’il vaut mieux laisser DIEU décider des choses plutôt que de forcer le destin ».

De quoi il est question !

Une guerre de clan, de place assise pour les miettes au sein du RHDP est servie de façon théâtrale, ridicule et inacceptable à la fois, à la jeunesse ivoirienne qui a besoin de repère,aux politiques et intellectuels ivoiriens pour une question de dignité.

Depuis le samedi 11 septembre 2021, des déclarations contradictoires sont lues çà et là dans la presse nationale. L’une produite par monsieur Mermoz KOUASSI se réclamant le nouveau président du PIT et, l’autre faite par SEKA Séka arguant qu’il est et demeure le président du Parti du PIT.

Ah oui et « si le ridicule tuait, … » Comment comprendre que des intellectuels, des Enseignants des Universités,dispensateurs de savoirs et de valeurs à la jeunesse ivoirienne ne soient pas capables de se retenir et s’élever au-dessus de ces hommeries ? De comprendre que le RHDP est un parti politique ? Et que selon la réglementation en Côte d’Ivoire,aucun citoyen ne peut militer dans deux partis politiques ?

En effet, sauf à vouloir installer une supposée confusion, les sieurs KOUASSI Kouadio Mermoz et SEKA Seka Joseph devenus militants du parti RHDP depuis juillet 2018 date de sa création. Cessant ainsi d’être membre du PIT.

Ainsi à tous, nous rappelons que le Parti Ivoirien des Travailleurs (PIT) à sa convention de clarification des positions de janvier 2019 en présence des membres fondateurs du parti et de son Premier Président le Professeur Francis WODIE a refusé de se laisser engloutir, phagocyter par le RHDP. Aussi depuis le 4èmecongrès le dernier du Parti le seul président du PIT est le camarade AHIZI Aka Daniel.

Les ivoiriens ont le droit d’être informés et éclairés.

Les nostalgiques de la pensée unique, les prestidigitateurs et acrobates politiques, sautant d’un parti à un autre selon leurs intérêts du moment, les érudits de la désinformation doivent une fois pour toute comprendre qu’en cette époque, leur âge d’or est bien révolu. Qui vivra verra !

Pour le PIT

BAROME Aristide

SGA Porte-parole

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

18 − 7 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com