• Décès de Charles Konan Banny : Les larmes de Ouattara, Bédié, Gbagbo et Soro

0 230

Décédé vendredi à Paris suite à des complications liées au Covid-19, l’ancien premier ministre de la Côte d’Ivoire, Charles Konan Banny continue de recevoir les hommages des personnalités de son pays.

L’ancien président, Laurent Gbagbo, dans un communiqué,  a laissé transparaître une  « vive émotion suite au décès brutal de Charles Konan Banny ».

 

« Je salue avec respect la mémoire de ce grand commis de l’Etat

 

qui a été aussi mon proche collaborateur en tant que Premier ministre », écrit l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire dont le défunt premier ministre a été son chef de gouvernement de 2005 à 2007, alors que le pays faisait face à une rébellion armée de son histoire d’indépendance.  J’adresse également mes condoléances au Président Henri Konan Bédié et à la grande famille du PDCI-RDA  « , fait savoir M. Gbagbo.

Charles Konan Banny, faut-il le souligner, était vice président du parti démocratique de Côte d’Ivoire, et très proche d’Henri Konan Bédié, l’ex-chef de l’Etat ivoirien.

 

Pour sa part, le PDCI-RDA et son président, Henri Konan Bédié saluent la mémoire de Charles Konan Banny, un homme qui a « laissé des marques  de l’image d’un travailleur acharné, déterminé et profondément attaché à la culture de résultats, un serviteur exceptionnel et exemplaire. ».

 

Bédié note que Charles Konan Banny a œuvré avec force et détermination, écouté toutes les couches de nos populations pour rapprocher les ivoiriens et préparer les conditions d’une réconciliation vraie, pour une paix durable dans notre pays.

 

Henri Konan Bédié dit » pleurer un frère qui a participé dignement à ses côtés à la construction de la Côte d’Ivoire moderne sans faillir à son devoir de fidélité aux idéaux du Pdci-rda. »

 

Alassane Ouattara,  le chef de l’Etat, à son tour, rend hommage « à un grand serviteur de l’Etat, une personnalité politique de premier plan dont la contribution à la réconciliation nationale a été importante. » et « présente mes condoléances les plus attristées à son épouse, à ses enfants, à sa famille ainsi qu’à tous ses proches », comme relevé  dans un communiqué diffusé à cet effet.

 

Quant à Guillaume Soro, ex-Premier ministre en exil, il présente ses douloureuses condoléances à la famille. Il pleure un « débonnaire Charles Konan Banny mon oncle puisqu’il m’appelait son neveu » .

 

« Cet homme était un authentique Houphouëtiste. Il me parlait avec passion de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Il a changé ma perception de la politique ivoirienne et de certains de ses acteurs. Cher Oncle pourquoi me laisser sur le chemin rocailleux ? », écrit Guillaume Kigbafori Soro.

  1. N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

cinq × 1 =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com