Décès à Abidjan de Leonard Groguhet : Un grand pan des arts et de la culture ivoirienne est tombé

0 191

Leonard Groguhet est décédé dans la nuit de vendredi au samedi 4 septembre 2021. Sa disparition est une perte énorme pour les arts et la culture en Côte d’Ivoire. En 1969, Léonard Groguhet travaille à la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne comme responsable d’émissions telles que Le Stop dans le vent, Télé-week-end, Pour ou contre devenue plus tard Comment ça va. C’est cette émission qui révélera plus tard  toute la dimension culturelle  de Leonard Groguhet à cause de son côté satirique. Mais  mieux  Leonard Groguhet était la conscience nation pour tout Ivoirien. Sur cette lancée, le comédien  dira, au cours d’un entretien avec un confrère que le président Houphouët  l’appelait son  Premier ministre. Puisqu’il demandait à ses ministres de suivre son émission afin  de bien orienter leur travail.  « Comment ça va ? » a été arrêtée en 1994.  Cette expérience lui a permis d’être à la tète du « Comité provisoire de gestion, de réforme et de restructuration » du Burida. En 2007, une rue ivoirienne a été baptisée du nom du célèbre humoriste. Reliant le Boulevard Latrille au Lycée Technique, cette voie fait de Léonard Groguhet, l’un des rares artistes ivoiriens, avec Alpha Blondy, à être ainsi honoré de son vivant. Léonard Groguhet est un acteur et humoriste de Côte d’Ivoire. Il vient de Daloa, une ville située au Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. Il est le fils de Gbaily Groguhet. Il a effectué ses études primaires dans ladite ville de 1947 à 1952. Il a exercé la fonction de commis d’Administration avant son service militaire de 1954 à 1958. En 1959, il rentre de Saint Louis et s’inscrit au Centre National d’Art Dramatique et joue dans des pièces comme Le Médecin malgré lui. En 1961, il intègre le Centre d’Art Dramatique à Paris pour une formation de trois ans. En 1965, il intègre l’Institut d’Études Théâtrales de la Sorbonne pour apprendre auprès du Professeur Jacques Scherer. Il achève ses études théâtrales à l’Université Internationale du Théâtre de 1966 à 1968. Il exerce ensuite le métier de professeur d’interprétation à l’École Nationale de Théâtre de l’Institut National des Arts d’Abidjan.

Renaud D

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × deux =

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com